•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ekuanitshit se dote d'un centre de transmission de la culture innue

Un dessin à l'ordinateur qui simule le futur bâtiment.

Les plans préliminaires réalisés par la firme d'architecte EVOQ ont été présentés à la communauté au début du mois de juillet.

Photo : Conseil des Innus d'Ekuanitshit

Un nouveau bâtiment consacré à la transmission des savoirs innus sera construit à Ekuanitshit.

Entièrement financé par le conseil des Innus de cette communauté de la Minganie, ce projet coûtera plus de 4 millions de dollars et son inauguration est prévue pour 2022.

Deux groupes de femmes qui travaillent à la transmission des savoirs innus éliront domicile dans cette nouvelle infrastructure, soit le projet Innu-Natukuna – qui signifie médecine innue – ainsi que le projet Eshikatiut Tshukuminu – le savoir de nos grand-mères – voué au travail des peaux de caribou et à l’artisanat.

Trois femmes innues récoltent du thé du Labrador.

Des femmes du projet Innu-Natukuna pendant la cueillette de plantes médicinales (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Le chef d’Ekuanitshit, Jean-Charles Piétacho, affirme qu’il était urgent de se doter d’un tel bâtiment.

On ne peut plus attendre, on ne peut plus se permettre de manquer de respect envers nos plantes médicinales, envers nos savoirs de nos grand-mères, et le bâtiment permettra à ces femmes de vraiment continuer à faire de la transmission intergénérationnelle et surtout pendant qu’on a encore nos aînés, soutient le chef.

Le chef dans la salle du colloque.

Jean-Charles Piétacho est chef d'Ekuanitshit (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Ces deux groupes se promenaient avec leurs bacs de bâtiment en bâtiment sans avoir un lieu où ils pouvaient poursuivre leur [apprentissage et partage] des connaissances, renchérit-il.

Les plans et devis préliminaires réalisés par la firme d’architecte EVOQ ont été présentés à la communauté au début du mois de juillet.

Le conseil de bande est en processus de sélection d’un terrain pour construire le nouveau bâtiment qui porte le nom provisoire de pavillon.

Ce nouveau centre de transmission des savoirs sera complémentaire à la maison de la culture innue qui a ouvert ses portes en 2015 pour présenter aux visiteurs l’histoire et les coutumes des gens d’Ekuanitshit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !