•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de morts subites durant la canicule en C.-B. s'élève maintenant à 815

Un ambulancier pousse une civière devant un hôpital à Vancouver.

Une enquête en cours permettra de déterminer le nombre de décès qui sont directement liés à la chaleur excessive.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

Plus de 815 personnes sont mortes subitement durant la canicule causée par un dôme de chaleur en Colombie-Britannique, laissent désormais entrevoir de nouvelles données préliminaires du Bureau des coroners, révisées à la hausse.

Près de 100 nouvelles morts subites s'ajoutent au bilan initial de 719. L’an dernier à la même période, le nombre de morts subites était de 232.

Entre le 25 juin et le 1er juillet, une crête de chaleur extrême observée dans l’Ouest canadien a mené à des températures records dans de nombreuses villes. Dans le village de Lytton, le mercure a atteint 49,6 degrés Celsius, du jamais vu au Canada.

Une personne est penchée au-dessus d'un jet d'eau pour s'asperger le visage.

Au Canada, le nombre annuel de jours de chaleur accablante devrait plus que doubler au cours des 30 prochaines années.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Des données préliminaires

Une enquête en cours permettra de déterminer combien de ces décès sont directement liés à la chaleur excessive, note le Bureau des coroners dans un communiqué. Les données sont préliminaires et sujettes à changement, précise-t-il.

La vallée du Fraser est la région sanitaire la plus touchée, avec 354 décès, suivie de Vancouver Coastal, qui en recense 208. À pareille date, l'an dernier, ces régions déploraient respectivement 61 et 45 morts subites.

Tableau comparatif du nombre de morts subites par région en Colombie-Britannique.

Toutes les régions sauf le nord ont vécu une hausse importante du nombre de morts subites.

Photo : Radio-Canada

Selon Environnement Canada, le nombre annuel de jours de chaleur accablante devrait plus que doubler au cours des 30 prochaines années dans certaines régions du pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !