•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eurêko! aide les producteurs de fruits et légumes à court de main-d'œuvre

Une brouette est remplie de légumes fraîchement cultivés.

Le projet Les Fruits Rescapés a pour objectif principal de valoriser les aliments qui ne seront pas cueillis.

Photo : iStock

Radio-Canada

Les producteurs de fruits et légumes de la région qui manquent de main-d'œuvre ou qui ont une production trop importante peuvent maintenant faire affaire avec Eurêko!. Des bénévoles de l'équipe des « Fruits rescapés » se proposent pour aller cueillir les aliments en surplus.

Ce réseau de bénévoles, dirigé par un comité composé d’organismes communautaires œuvrant en sécurité alimentaire, recueille et distribue les récoltes à Jonquière, Bégin, Saint-Ambroise, Saint-Charles-de-Bourget et Larouche.

Selon l’agente de projet, Catherine Pichardie-Brisson, la cueillette sera séparée en trois parties.

Les aliments sont partagés. On a un tiers de la récolte qui est donné aux propriétaires, un autre aux bénévoles et enfin un autre tiers aux organismes communautaires qui viennent en aide aux personnes vivant de l'insécurité alimentaire.

Plusieurs activités de récoltes ont déjà été réalisées comme l’a expliqué Mme Pichardie-Brisson en entrevue à l’émission C’est jamais pareil. Récemment on a récupéré des camerises, car il y avait des surplus pour le producteur.

Les activités de récoltes se font entre juillet et octobre. Les producteurs peuvent prévenir le réseau de bénévoles à deux ou trois jours d’avis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !