•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les jeunes les plus touchés par la hausse de COVID-19 en Mauricie

Un autocar sur lequel on peut lire : Vaccination mobile.

Archives

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La hausse de nouveaux cas de COVID-19 en Mauricie et au Centre-du-Québec affecte en grande majorité les jeunes de 18 à 39 ans, indique le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

Les jeunes de cette tranche d’âge qui sont déclarés positifs sont souvent non vaccinés, précise la santé publique, ajoutant que quelques jeunes ayant obtenu une seule dose de vaccin ont été infectés.

Elle met d’ailleurs en garde les jeunes contre les conséquences à long terme de la COVID-19.

Les jeunes nous disent : "J’ai eu une première, j’ai eu un peu d’effets secondaires. Ma voisine a eu une deuxième dose, elle a eu plus [d’effets secondaires], donc j’y n’irai pas." Ce que je [leur] dis, c’est que si vous [contractez la COVID], que vous n’êtes pas chanceux et que vous restez des mois de temps essoufflés, des mois de temps fatigués [...] ou encore que vous souffrez d’une COVID longue, où tu es quasiment en fauteuil roulant pendant un an à être fatigué et ne pas être capable de fonctionner, bien c’est ça, ou avoir un peu mal à la tête et un peu mal partout pendant 48 heures [après avoir reçu la seconde dose], réitère-t-elle.

Portrait dans la région

En seulement quelques jours, le nombre de cas actifs a doublé en Mauricie et au Centre-du-Québec. Les autorités régionales de la santé rapportaient vendredi 19 cas actifs sur le territoire, alors qu’elles ont indiqué mardi que ce nombre avait grimpé à 45.

La grande majorité des cas actifs (38) sont recensés en Mauricie et 7 au Centre-du-Québec. La Mauricie et le Centre-du-Québec font d’ailleurs partie des régions où l’on trouve, proportionnellement, le plus de cas actifs au Québec.

Le variant Delta est bel et bien présent dans la région, où 29 cas de ce variant ont été identifiés. La Dre Sylvie Lacoursière, médecin-conseil en santé publique au CIUSSS MCQ, rappelle qu'une seule dose de vaccin offre une protection de 31 % contre ce variant , contrairement à une protection de 88 % avec deux doses de vaccin. Selon elle, la population doit recevoir deux doses afin d’éviter une quatrième vague.

Selon la santé publique, la hausse de cas s'explique également par les mesures d'assouplissements en vigueur, la saison estivale et les rassemblements sociaux. Les gens ne se sentent plus menacés et ne se sentent pas dans l'urgence de se faire inoculer, estime la Dre Lacoursière.

Dans les sept derniers jours, une moyenne de 5 nouveaux cas par jour ont été déclarés en Mauricie et au Centre-du-Québec, ce qui représente une hausse considérable.

Dans les trois semaines précédentes, il y avait en moyenne 1,2 nouveau cas par jour déclaré sur le territoire du CIUSSS MCQ.

La moitié des gens adéquatement vaccinés dans la région

Environ 266 000 résidents de la Mauricie et du Centre-du-Québec, soit un peu plus de la moitié (50,9 %) de la population, ont reçu deux doses du vaccin contre la COVID-19.

Le nombre de personnes ayant reçu une première dose du vaccin a augmenté de 0,7 % en une semaine, portant le pourcentage de gens vaccinés à 72,6 %.

Les gens âgés de 18 à 39 ans dans la région sont ceux qui ont le moins bien répondu à la campagne de vaccination. Environ 67 % ont reçu une première dose du vaccin et environ 36 % ont reçu leur deuxième dose.

Pour atteindre une proportion de 75 % de la population vaccinée, il faudrait que 392 042 personnes reçoivent le vaccin en Mauricie et au Centre-du-Québec.

La campagne de vaccination se poursuit dans la région. La clinique de vaccination mobile, qui se déplace par autocar, continue de sillonner le territoire.

Elle sera à l'Île Saint-Quentin, à Trois-Rivières, mercredi après-midi et au Centre sportif Alphonse-Desjardins (CSAD) en soirée.

Jeudi, l'autocar sera à nouveau à l'Île Saint-Quentin, puis il se déplacera à l'Hôtel Marineau, à Trois-Rives, vendredi et au quai Sainte-Angèle, à Bécancour, samedi.

Des brigades de vaccination se rendront aussi dans plusieurs communautés dans les prochains jours, notamment à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, mercredi, à Sainte-Françoise, jeudi et à Saint-Mathieu-du-Parc, samedi.

Avec les informations de Dominique Panebianco, Marilyn Marceau et Claudia Cantin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !