•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des nus artistiques sur Pornhub

Tableau montrant une femme nue, qui est allongée.

Titien a peint la «Vénus d’Urbin» au 16e siècle.

Photo : afp via getty images / GIUSEPPE CACACE

Radio-Canada

Le site pornographique Pornhub a lancé la semaine dernière une section intitulée Classic Nudes. Cette dernière propose un guide interactif d’une trentaine d’œuvres montrant des corps dénudés qui sont exposées dans de prestigieux musées, comme le Louvre, le Metropolitan Museum of Art (Met) ou encore la National Gallery, à Londres. Pornhub n’a pas demandé l’avis de plusieurs de ces musées avant de mettre en ligne Classic Nudes. 

Une partie de la meilleure pornographie de tous les temps n’est pas sur Pornhub, elle ne peut être trouvée que dans les musées, a expliqué l’actrice italienne de films pornographiques Cicciolina dans une vidéo publiée par Pornhub sur YouTube. 

L’actrice américaine Asa Akira, qui joue dans des films pornographiques, assure la narration dans l'audioguide. 

Parmi les œuvres présentées se trouvent plusieurs tableaux, dont L’origine du monde, de Gustave Courbet; La grande odalisque, de Jean-Auguste-Dominique Ingres; Le déjeuner sur l’herbe, d’Édouard Manet; La Maja nue, de Goya; ou encore la Vénus d’Urbin, de Titien. 

Un employé transporte le tableau L'origine du monde.

Le tableau « L'origine du monde »

Photo : AFP / SEBASTIEN BOZON

Des musées mécontents

Toutefois, plusieurs musées ont découvert avec surprise que certaines de leurs œuvres étaient en ligne sur Classic Nudes. C’est le cas du Musée d’Orsay et du Louvre, selon Le Figaro. Le plus grand musée du monde a déclaré au quotidien français qu’il n’était pas partenaire de cette opération et qu’il n’avait en aucun cas collaboré avec cette plateforme

Quant au musée des Offices de Florence, qui expose la Vénus d’Urbin et la Vénus peinte par Botticelli, il aurait envoyé une requête à l’entreprise montréalaise MindGeek, propriétaire de Pornuhub, pour que la plateforme cesse d’utiliser les images de ses œuvres. 

Avec les informations de Le Figaro, Le Monde, et Le Courrier international

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !