•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 1500 personnes dans un rave en Ontario, selon la police

L'aile avant d'une voiture de la Police provinciale de l'Ontario.

Les policiers affirment avoir forcé les fêtards à se disperser. (Archives)

Photo : PPO

Radio-Canada

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) a déclaré lundi avoir procédé à la dispersion d'un rassemblement musical dimanche soir dans un champ à Amaranth, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Toronto.

Avertie par plusieurs plaintes pour nuisance sonore et des signalements mentionnant un grand rassemblement, la PPO est intervenue dimanche vers 21 h 15 sur les lieux de la fête illégale, qui s'est déroulée sur une propriété privée, peut-on lire dans un communiqué.

Les forces de l'ordre y ont découvert environ 1000 voitures garées dans les champs de la propriété, de la musique forte, des projecteurs et environ 1500 personnes présentes.

La foule a été dispersée, tandis que les autorités ont procédé à des contrôles de la circulation au départ des participants.

Le détachement de Dufferin de la police provinciale a ouvert une enquête et a annoncé avoir déterminé l'identité de l'organisateur du rassemblement, qui pourrait faire face à des chefs d'accusation liés aux restrictions sanitaires de la COVID-19.

Bien que l'Ontario soit entré dans la troisième étape de son déconfinement, les rassemblements extérieurs sont limités à 100 personnes au maximum.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !