•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto étend ses plateformes de soutien pour la jeunesse

Une jeune femme lit assise sur un sofa.

Vingt structures pour le développement, l'emploi ou encore la pratique culturelle sont ajoutées aux programmes pour la jeunesse de Toronto.

Photo : Unsplash / Seven Shooter

Radio-Canada

La Ville de Toronto a ouvert lundi 20 espaces communautaires qui s’ajoutent aux structures déjà existantes de soutien au développement des jeunes.

Ces carrefours jeunesse et Enhanced Youth Spaces (Espaces jeunesse améliorés, traduction libre) supplémentaires sont situés dans des quartiers touchés par la violence, la pauvreté et la marginalisation, a indiqué la Municipalité, dans un communiqué.

Ils offrent des services et des outils qui visent à aider les jeunes à développer leurs liens sociaux, à acquérir des compétences professionnelles et à avoir accès à des outils culturels et de loisir.

Outre des programmes gratuits de formation et d’apprentissage, la Ville met en place des espaces dédiés dans des succursales de la Bibliothèque publique de Toronto.

L'accès aux programmes de loisirs et aux services de soutien pour les jeunes s'est avéré être un facteur clé dans le développement des jeunes, de leurs familles et de leurs quartiers, a déclaré le maire de Toronto, John Tory.

Ces ouvertures concrétisent une promesse de la Ville en février 2020, lorsque le maire Tory dévoilait des mesures visant à lutter contre la montée de la violence armée.

Plusieurs programmes sociaux bénéficiaient d’une enveloppe de 6 millions de dollars, dont  1,89 million pour les carrefours jeunesse et 3,16 millions pour les espaces jeunesse améliorés, a précisé par courriel Aggie Fortier, porte-parole de la Municipalité.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !