•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'accès aux dunes de Tadoussac fait des mécontents

Des roches placées sur une colline de sable qui fait face à la mer.

Des roches ont été installées pour délimiter le stationnement des dunes de Tadoussac.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Fage

Radio-Canada

Camping improvisé, déchets et vidanges de véhicules récréatifs au sol, c'est la réalité que la Municipalité de Tadoussac cherche à éviter près des dunes. Certains habitants sont cependant mécontents des nouvelles mesures mises en place dans ce secteur qui reçoit plus de 1000 visiteurs par jour.

Des surveillants patrouillent dans les environs des dunes 12 heures par jour et de grosses roches délimitent maintenant le stationnement. La Municipalité veut ainsi tenter d’éviter les débordements et garder les lieux propres, explique le maire de Tadoussac, Charles Breton.

On est 800 habitants, on a de tout petits moyens pour gérer ça.

Une citation de :Charles Breton maire de Tadoussac

Quand il commence à y avoir du camping improvisé, au début c'est 10, après c'est 20, après 40. C'est comme un feu de broussaille; si on n'intervient pas tout de suite, on perd le contrôle. C'est ce qu'on a dû faire, affirme M. Breton.

Le maire de Tadoussac sur le haut des dunes.

Charles Breton est maire de Tadoussac.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Fage

Les dunes, qui appartiennent au ministère des Forêts de la Faune et des Parcs (MFFP), sont un sujet de discorde depuis plusieurs années à Tadoussac.

La création d'un parc national serait envisagée par le MFFP selon le maire Breton. Il indique que le conseil municipal est unanimement en faveur de la mise sur pied d'un parc pour préserver les dunes puisque la Sépaq a des moyens que la Ville n'a pas. Le ministère n'était cependant pas disponible pour nous donner plus de détails à ce sujet et sur l'avenir des dunes.

En attendant, certaines personnes, comme Fernand Villeneuve, se sentent mises de côté quant aux décisions entourant ce secteur.

Nationaliser ce secteur-là, ça veut dire qu'on va perdre entièrement notre souveraineté au niveau du village, au niveau du pouvoir qu'on aurait sur le développement de ce secteur-là, soutient M. Villeneuve

Fernand Villeneuve en entrevue devant une maison du village.

Fernand Villeneuve est un habitant de Tadoussac.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Fage

De son côté, la Municipalité assure que les roches seront enlevées après la saison touristique, à l'automne.

Avec les informations de Camille Lacroix

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !