•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le parc éolien Belle-Rivière évolue à grands pas à Saint-Gédéon

Une affiche à l'entrée du chantier d'éoliennes.

L'entrée du chantier d'éoliennes

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Radio-Canada

Une des six éoliennes du parc éolien Belle-Rivière est complètement construite. Les travailleurs ont même entrepris l’assemblage de deux autres tours avant les vacances de la construction.

Ces dernières devraient être terminées d'ici la fin du mois d'août, selon le directeur général de Val-Éo, Jean Lavoie.

On fera nos premiers tests sur les trois premières éoliennes en septembre, ajoute-t-il, en entrevue à l’émission C’est jamais pareil.

Tout se déroule comme prévu, explique le directeur général, en faisant référence au chantier. Le seul bogue, c'est qu'il y a eu un manque de synchronisation entre les composantes, donc on a eu quelques jours d’attente pour une section d’une tour.

Des éoliennes uniques au Québec

Le modèle d'éolienne qui est utilisé pour le parc Belle-Rivière est le premier du genre au Québec.

Aux îles de la Madeleine, la conception est différente : il n’y a pas de transmission entre l'hélice et la génératrice, par exemple. Mais comme sur le site à Saint-Gédéon, le vent est relativement régulier et les pales sont très longues, précise M. Lavoie.

Le projet de parc d'éoliennes est évalué à 70 millions de dollars. Les éoliennes ont une puissance totale de 24 mégawatts. Leur mise en service est prévue pour octobre.

Selon une entrevue de Frédéric Tremblay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !