•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’accès à la climatisation, une question de santé publique

Une affiche à l'entrée d'un magasin Canadian Tire.

La plupart des foyers n'ont pas accès à l'air climatisé en Colombie-Britannique, et les climatiseurs se vendent rapidement en période de canicule (archives).

Photo : ben nelms/cbc / Ben Nelms

Radio-Canada

Une professeure de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) suggère de considérer les appareils de climatisation comme de l’équipement médical au cours des futures vagues de chaleur.

Selon Jennifer Baumbusch, qui enseigne à l’école de soins infirmiers de l’UBC, les avertissements des autorités au cours de la vague de chaleur de la fin du mois de juin en Colombie-Britannique étaient insuffisants.

Les températures élevées ont fait des centaines de morts et les ambulanciers étaient débordés.

Moins de 40 % des ménages ont accès à l’air conditionné dans la province, selon un rapport de BC Hydro (Nouvelle fenêtre) publié en 2020. Pour la professeure Baumbusch, considérer les climatiseurs comme de l’équipement médical pourrait en faciliter la distribution aux personnes dans le besoin, grâce au système de soutien aux personnes handicapées de la province.

Vancouver a un plan

En réponse aux critiques de sa gestion de la canicule, Vancouver a adopté une motion pour se doter d’un plan afin de mieux affronter les futures vagues de chaleur.

La Ville envisage notamment de s’assurer que des espaces publics avec de l’ombre soient toujours accessibles et de travailler avec les autorités de la santé pour fournir de l’air conditionné aux résidents vulnérables à faible revenu.

La professeure Baumbusch applaudit l’initiative et espère que d’autres municipalités de la région emboiteront le pas.

Je suis surprise que nous ne mobilisions pas déjà certaines des ressources que nous avons.

Une citation de :Jennifer Baumbusch, professeure en soins infirmiers de l’UBC

Des choses comme essayer d'installer des unités de climatisation dans des logements avec services de soutien, ça peut être fait immédiatement, ajoute-t-elle.

D’autres gestes peuvent aider à traverser les prochaines canicules, selon la professeure.

Elle suggère par exemple de faire ses courses à l’avance pour réduire le temps passé à l’extérieur, de noter la quantité d’eau et de liquide consommée, de cuisiner ses repas à l’avance pour éviter la cuisson quand il fait déjà chaud et de garder des chiffons imbibés d’eau froide à portée de main.

Si la climatisation peut aider à supporter les vagues de chaleur qui iront en s'accentuant, elle fait aussi partie du problème. Selon le Programme des Nations unies pour l’environnement, les appareils de refroidissement (climatisation, réfrigération) ont accaparé 17 % de l'électricité à l’échelle mondiale en 2018 et émettent des hydrofluorocarbures plus polluants que le CO2.

Avec les informations de CBC Radio One

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !