•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'aventure marine et extraordinaire de Dominique Brown et de sa famille

Un homme qui porte des lunettes de soleil en train de manipuler des cordages sur un bateau.

Dominique Brown et sa famille sont partis en voilier le 10 juillet. Ils ne reviendront à Québec qu'en juin 2022, au terme de leur long périple en mer.

Photo : Facebook / Les Aventures du Globe-Trotter

Le voilier Le Globe Trotter est actuellement dans l’archipel de Mingan, non loin de Havre-Saint-Pierre. À son bord, Dominique Brown, le président de Chocolats Favoris, sa conjointe, Stéphanie Allard, et leurs deux fils de trois et sept ans. La famille s'en est allée au début du mois pour un voyage hors du commun : un an en mer.

Cette expédition, Dominique Brown et Stéphanie Allard la préparent depuis trois ans, pendant lesquels ils n’ont pas chômé. Il leur a fallu acquérir ce voilier de 50 pieds de long qui leur servira de lieu de vie pendant les 12 prochains mois, et surtout, se mettre en condition.

J’avais zéro connaissances en voile, confie l’homme d’affaires.

Il a dû apprendre à naviguer et se familiariser avec son mastodonte des mers.

Je ne suis pas du tout manuel dans la vie. En bateau, tu n’as pas d'autre choix que de le devenir. Il faut être un peu mécanicien, un peu plombier, un peu électricien. Bref, il faut connaître tous ces systèmes parce qu’une fois en mer, tu peux appeler des gens pour t’aider, mais il faut que tu fasses tout le travail.

Un homme est aux commandes d'un voilier qui vogue sur l'eau. On aperçoit à l'arrière-plan le rocher Percé.

Le périple des Brown-Allard les mènera de la Côte-Nord jusqu'aux eaux tropicales des Caraïbes.

Photo : Facebook / Les Aventures du Globe-Trotter

La famille Brown-Allard a pris le large au départ de Québec le 10 juillet, direction la Côte-Nord. Prochaines étapes après l’archipel de Mingan : la baie des Chaleurs et les îles de la Madeleine. Autant de destinations qu’ils ont déjà explorées dans le passé.

Ensuite, ce sera l’inconnu : les côtes de la Nouvelle-Écosse, la côte est américaine, puis les Bahamas, les Caraïbes et enfin Grenade, leur point d’arrivée, avant de remettre le cap vers Québec. Retour prévu en juin 2022, juste avant la saison des ouragans.

Trousse de secours bien garnie

Depuis le début du voyage, tout se passe bien, se réjouit Stéphanie Allard.

En plus de bénéficier de belles journées propices à la navigation, la jeune femme ne souffre pas du mal de mer. Ça n’a pas toujours été le cas.

Je n’ai aucunement le pied marin.

Pour parer à toute éventualité, elle a suivi des cours de secourisme en milieu sauvage éloigné.

Être pris en mer et ne pas savoir quoi faire est ce qui m’angoissait le plus. S’il arrive quoi que ce soit, je sais quel protocole suivre. Ma trousse de premiers soins est bien garnie, je suis prête à affronter n’importe quelle situation, même si j’espère ne pas avoir à me servir de tout ça.

Dans quelques semaines, la mère de famille occupera aussi le rôle de maîtresse d’école pour ses enfants. Là encore, rien n’a été laissé au hasard.

J’ai quelques ouvrages. Je vais suivre la méthode "J’enseigne avec la littérature jeunesse". Et le voyage va être une source infinie d’apprentissages, est-elle persuadée.

L’expérience sera aussi l’occasion d’en découvrir plus sur eux-mêmes. Dominique Brown se demande ce qu’il adviendra lorsque les marins d’une année affronteront le mauvais temps et qu’ils se retrouveront loin des paysages habituels.

Comment la famille va-t-elle surmonter tout ça? Quelle sera alors la dynamique familiale? Autant de questions qui lui trottent dans la tête.

Tout ça est source de stress pour moi, admet-il.

Un homme et une femme tout sourire montrent l'écran d'un ordinateur portable sur lequel est affiché la page du site Internet Les Aventures du Globe Trotter.

Dominique Brown et sa compagne Stéphanie Allard profitent de l'aventure pour récolter des fonds au profit de l'organisme Opération Enfant Soleil.

Photo : Facebook / Les Aventures du Globe-Trotter

Malgré le changement radical, le chef d'entreprise n’en délaisse pas pour autant ses obligations professionnelles.

Je fais du télétravail. J’ai des rencontres, j’assiste aux comités de direction, aux comités stratégiques et aux conseils d’administration. Jusqu’à maintenant, ça fonctionne très bien, révèle-t-il.

En plus de réaliser leur rêve, le responsable de Chocolats Favoris et sa compagne ont décidé d’utiliser leur périple pour récolter de l’argent au profit de l’organisme Opération Enfant Soleil, qui vient en aide aux jeunes malades.

Chaque personne qui se connecte sur leur profil Facebook, Les Aventures du Globe Trotter, trouvera un lien pour faire un don. Jusqu’à présent, ils ont amassé plus de 32 000 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !