•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les États-Unis vont dans la mauvaise direction, dit le Dr Fauci

Anthony Fauci.

Le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses, se dit frustré par les efforts de vaccination qui stagnent (archives).

Photo : Getty Images / Drew Angerer

Radio-Canada

Les États-Unis vont « dans la mauvaise direction », selon le Dr Antony Fauci, conseiller médical en chef du président américain. Le nombre de cas d’infection et de morts en lien avec la COVID-19 continue d’augmenter chez les Américains non vaccinés alors que la santé publique envisage des changements de lignes directrices.

Nous avons les outils pour freiner cela et faire mentir ce modèle, affirme le Dr Fauci à propos de projections selon lesquelles le nombre quotidien de morts pourrait être multiplié dans les prochains mois aux États-Unis.

Toutefois, si nous ne vaccinons pas les gens, le modèle prévoit que nous allons avoir des ennuis.

Une citation de :Le Dr Antony Fauci, conseiller médical en chef du président américain

Ce sont vraiment des éclosions parmi les gens qui ne sont pas vaccinés, a-t-il déploré en entrevue à CNN dimanche.

Le Dr Fauci invite les leaders des communautés où peu de gens sont vaccinés à encourager leurs concitoyens à recevoir le vaccin. À l’heure actuelle, seulement 49 % de la population des États-Unis est complètement vaccinée contre la COVID-19, selon les chiffres du New York Times. Ce pourcentage stagne depuis des semaines.

50 000 cas quotidiens

Le nombre de cas quotidiens chez nos voisins du sud a quadruplé au cours du dernier mois, toujours selon le New York Times, atteignant une moyenne de plus de 50 000 nouveaux cas par jour cette semaine. Le hausse serait en partie attribuable au variant Delta, plus contagieux, contre lequel les vaccins offrent une bonne protection.

Bien que la situation épidémiologique se détériore, certains États ont réduit la fréquence de leurs bilans. C’est le cas en Floride, au Nebraska, en Iowa et dans le Dakota du Sud, qui se sont mis à publier leurs chiffres de façon hebdomadaire plutôt que quotidienne.

Cinq jeunes déambulent le long de la plage. Ils ont pensé à prendre une casquette, des lunettes de soleil et une glacière, mais pas le masque.

Le port du masque ne semble pas faire partie des préoccupations des Floridiens.

Photo : Radio-Canada / Louis Blouin

La Floride est pourtant l’État le plus touché par la résurgence des infections, comptant pour environ 20 % des nouveaux cas aux États-Unis. On y dénombre en moyenne plus de 10 000 nouveaux cas et près de 40 morts de plus par jour actuellement, rapporte le New York Times.

Révision des mesures?

En parallèle, la santé publique envisage de revoir ses lignes directrices en ce qui concerne la possibilité d’une troisième dose de vaccin et le port du masque pour les personnes vaccinées, selon le Dr Fauci.

À la lumière de données préliminaires suggérant une diminution de la protection qu'offrent les vaccins à long terme, les personnes les plus vulnérables pourraient recevoir une troisième dose, explique le scientifique en entrevue à CNN. Il cite notamment ceux qui sont greffés, qui reçoivent de la chimiothérapie, qui souffrent de maladies auto-immunes, qui suivent des traitements immunosuppresseurs.

Le Dr Fauci confirme également que la santé publique pourrait réviser les lignes directrices concernant le port du masque pour les personnes entièrement vaccinées. Le gouvernement fédéral a levé cette recommandation en mai, mais envisage actuellement de la remettre en vigueur, indique le Dr Fauci.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !