•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du vin au gin pour un vignoble de Saint-Sévère

Un homme pose devant un comptoir sur lequel est posé des bouteilles et des verres.

Le président Frédéric Gélinas qui se pose avec ses trois nouvelles créations, des gins.

Photo : Radio-Canada / Claudia Cantin

Radio-Canada

Après 20 ans d’existence, le Domaine & Vins Gélinas de Saint-Sévère lance ses trois premiers gins et un brandy. Pour l’entreprise, c’était l’occasion parfaite d’innover tout en gardant une touche familiale.

Pour le président du vignoble, Frédéric Gélinas, le projet initial ne devait comprendre que la création d’un brandy. Cependant, avec l’engouement pour les gins qui frappe le Québec depuis quelques années, il y a vu une occasion de faire plaisir à ses clients.

L’agrotourisme est vraiment en hausse ici et nos clients réguliers reviennent et reviennent toujours donc ils aiment ça voir des changements, des nouveautés donc on essaie de les récompenser en faisant, chaque année, un petit quelque chose de nouveau, admet-il, tout sourire en présentant ses nouveaux produits.

Locale, c’est la touche que Frédéric Gélinas voulait offrir à ses gins.

On voulait avoir une ligne complémentaire au vin, mais tout en gardant le caractère 100 % vignoble, ici, local. Donc, ce sont des spiritueux qu’on élabore avec nos vignes, nos vins, notre raisin, explique-t-il, tout en ajoutant que leur confection peut prendre jusqu’à quatre mois.

La famille au cœur du projet

Non seulement les gins sont proches de ce que l’entreprise confectionne déjà, ils ne sont pas bien loin des racines familiales. À vrai dire, la famille Gélinas a apposé sa marque sur les 3000 bouteilles de gin en vente cet été, seulement sur le site du vignoble.

Trois bouteilles de gins sont sur un comptoir.

Les trois gins ont une saveur distincte en raison de l'utilisation d'alcool de raisins, mais aussi une touche familiale.

Photo : Radio-Canada / Claudia Cantin

Trois gins aux couleurs de trois membres de la famille : la sœur de Frédéric Gélinas, sa grand-mère et lui-même.

Le premier gin, on l’a appelé gin Lavande-Façon Frangine, un clin d'œil à [l’entreprise] Passion Lavande qui est de la famille et qui est à ma sœur. Donc ce gin Lavande-Façon Frangine est vraiment élaboré à partir de ces fleurs de lavande, précise le président.

Par la suite, le second gin est inspiré du pimbina, un fruit sauvage qu’utilisait la grand-mère de l’homme pour concocter toutes sortes de recettes. Enfin, le dernier, il est à l’image de son concepteur, Frédéric Gélinas, et de ses préférences.

Une méthode rare

Contrairement à la majorité des entreprises québécoises qui se servent de l’alcool de grains pour concevoir leurs produits, le Domaine & Vins Gélinas utilise de l’alcool de raisins pour sa nouvelle gamme.

Un homme présente différents alcools à deux personnes.

Les gins sont présentés sous une forme spéciale, celle où il est possible, sur le site, de déguster chacune des nouvelles créations du vignoble.

Photo : Radio-Canada / Claudia Cantin

Frédéric Gélinas prend donc les raisins en surplus qu’il récolte pour en faire du vin et ensuite le distiller. Une fois la triple distillation terminée, une eau-de-vie en ressort et s’intègre à la création des gins. 

Le principal facteur, c’est l’alcool de raisins. Je ne connais qu'une ou deux autres entreprises qui utilisent l’alcool de raisins dans les gins. [...] Donc, à la base, l’alcool goûte différent à cause du raisin.

Un marché important, mais pas inquiétant

De cette façon, la compagnie mauricienne entend tirer son épingle du jeu, même si la concurrence féroce sur le marché ne l’inquiète pas. 

Ce n’est pas vraiment une inquiétude parce que l’agrotourisme qui vient ici, environ 15 000 visiteurs par été, il y a déjà un engouement cette semaine pour nos gins. Au rythme que ça sort, je ne suis pas inquiet que rendu en septembre, il n’en restera pas beaucoup.

Sans oublier ce brandy, un produit qui sera disponible, d’ici trois semaines, en quelque 1000 unités.

 Le produit, à date, le plus noble, le plus de qualité qu’on a créé, c’est vraiment les brandys qui sont en vieillissement en barils actuellement et qui vont sortir dans les prochaines semaines.

Avec les informations de Claudia Cantin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !