•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La marche de la fierté gaie attire des centaines de personnes à Charlottetown

Photo de la marche de la fierté gaie.

Des joueurs de tambour autochtones ont mené plus de 550 personnes dans les rues de Charlottetown samedi pour célébrer et montrer leur soutien à la communauté LGBTQ.

Photo : Shaun Simpson

Radio-Canada

Des centaines de personnes se sont rassemblées samedi au centre-ville de Charlottetown pour célébrer la fierté gaie. Plusieurs d'entre elles ont soutenu qu’il est important d’appuyer la communauté LGBTQ et semblaient contentes que le défilé revienne à ses origines : une marche sans défilé, ni logo, ni commanditaires.

La distanciation physique et le port du masque étaient encouragés tout au long de l'événement. Les manifestants ont marché de Rochford Square jusqu'à l'extérieur du Founders Food Hall and Market, puis se sont rapidement dispersés.

Josie Baker, la directrice générale de PEERS Alliance, sourit en portant le drapeau de la fierté gaie.

La directrice générale de PEERS Alliance est heureuse du progrès du mouvement LGBTQ.

Photo :  (Tony Davis/CBC)

La directrice générale de PEERS Alliance, Josie Baker, a soutenu qu’il était formidable de voir des centaines de personnes participer à la marche, car cela démontre à la communauté LGBTQ que la compréhension et le soutien sont présents.

Nous avons encore du chemin à parcourir, mais c'est un jour de fête, a-t-elle ajouté.

Layney Smith a participé à sa première marche de la fierté. Elle estime qu'il était important de participer à l'événement de samedi.

La petite Layney Smith agite le drapeau gai en souriant.

Layney Smith a mentionné qu’elle n'apprend pas à connaître la communauté LGBTQ à l'école, mais qu'elle aimerait que ce soit le cas.

Photo :  (Tony Davis/CBC)

Je pense que c'était très important parce qu'il y a quelque temps, les LGBTQ se battaient pour leurs droits et, maintenant, nous les célébrons. Beaucoup de gens traversent des moments difficiles en ce moment, car ils sont victimes d'intimidation pour ce qu'ils sont. Je ne pense pas que ce soit juste.

Une citation de :Layney Smith, participante à la marche

Brenda Roach était l'une des nombreuses autres personnes qui défilaient. Elle y fêtait la fierté, mais aussi ses fiançailles avec sa conjointe.

Elle était également ravie de voir la fierté gaie reprendre ses droits dans les rues, alors que l’événement avait été annulé l’année dernière en raison de la pandémie. Je pense que nous en avions besoin. Je suis vraiment impressionnée par toutes les familles qui viennent ensemble, a-t-elle affirmé.

Brenda Roach se rend aux événements annuels de la fierté gaie depuis le milieu des années 1990.

J'ai fait mon coming out dans les années 1990, époque où c'était difficile pour nous. Mais maintenant, pour la prochaine génération et l’autre d’après, ce sera beaucoup plus facile.

Une citation de :Brenda Roach, membre de la communauté LGBTQ
Brenda Roach est aux côtés de sa fiancée,Trish Fillmore, et de sa nièce, Gray Roach.

Brenda Roach a marché main dans la main avec sa fiancée, aux côtés de sa nièce.

Photo :  (Tony Davis/CBC)

Elle était présente à l'événement avec sa famille. Sa nièce, Gray Roach, a affirmé qu'elle soutient la communauté depuis le jour de sa naissance. Ma mère est lesbienne. Elle vit un mariage heureux depuis 15 ans, a-t-elle soutenu.

La Pride Parade revient à ses racines

Selon Josie Baker, il était temps que la fierté gaie revienne à ses racines.

Nous sommes vraiment contents de faire une marche plutôt qu'un défilé, car cela permet de revenir aux origines de la fierté gaie en tant que mouvement qui réclame des droits et de la justice sociale.

Une citation de :Josie Baker, directrice générale de PEERS Alliance

Pride P.E.I. a demandé aux participants de ne porter aucun logo d'entreprise pendant la marche.

Le directeur des communications de cette association, Hal Atwood, estime qu'habituellement beaucoup d'entreprises commanditaires participent au défilé de la fierté gaie. D'après ce que les gens m'ont dit, ils étaient heureux que nous soyons revenus à nos racines, a-t-il déclaré.

Il a affirmé que Pride P.E.I. commencera à planifier le prochain festival en janvier. L'organisation se concentre également sur la tenue de plusieurs événements au sein des communautés rurales, et ce, tout au long de l'année.

D’après un texte de Tony Davis, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !