•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : Deux files d’attente aux arrivées à Toronto Pearson

Des policiers et des travailleurs au centre de dépistage de la COVID-19 à l'aéroport Pearson de Toronto.

Des policiers et des travailleurs attendent les arrivées au centre de dépistage de la COVID-19 à l'aéroport Pearson de Toronto, le 3 février.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Radio-Canada

Les voyageurs entièrement vaccinés devront attendre dans une file, les voyageurs non ou partiellement vaccinés dans une autre.

Les passagers entrant au Canada en provenance des États-Unis ou d'une autre destination internationale seront répartis dans les deux files d'attente avant d'atteindre les douanes canadiennes.

Il s'agit d'une mesure visant à faciliter le processus de dédouanement à la frontière, a déclaré la porte-parole de l'aéroport, Beverly MacDonald, à CBC News. Il existe différentes exigences d'entrée pour les voyageurs vaccinés et ceux non vaccinés ou partiellement vaccinés, ajoute-t-elle.

Depuis le 5 juillet, les voyageurs entièrement vaccinés autorisés à entrer au Canada sont exemptés des mesures de quarantaine et du test de dépistage de la COVID-19 huit jours après leur arrivée.

Les voyageurs sont toujours tenus de passer un test avant leur entrée sur le territoire et un autre test à leur arrivée. Ils doivent également présenter un plan de quarantaine s'ils ne bénéficient pas de l'exemption.

Il existe aussi une liste de contrôle des exigences qui implique de fournir une preuve de vaccination dans ArriveCan - le portail gouvernemental pour soumettre des renseignements sur les vaccins.

Nous savons que, pour les passagers, l'expérience des arrivées est différente d'avant la pandémie, a déclaré Mme MacDonald. Nous apprécions leur patience alors que nous travaillons avec tous nos partenaires afin de mettre en œuvre les exigences du gouvernement du Canada pour les voyages aériens internationaux.

Toronto Pearson, avec son initiative Healthy Airport, a rendu les masques obligatoires et amélioré les mesures de nettoyage et les systèmes CVC. L’aéroport dit qu'il continue de travailler avec les agences gouvernementales, les compagnies aériennes et les aéroports pour suivre les protocoles de sécurité.

Une seule file à Montréal

Ailleurs au pays, l'aéroport de Vancouver en Colombie-Britannique applique des files d'attente distinctes pour les voyageurs vaccinés et non vaccinés.

L'aéroport international Montréal-Trudeau a renoncé à diriger les voyageurs en provenance de l'étranger vers différentes lignes aux douanes en fonction de leur statut vaccinal après qu'un essai n'eut pas donné les résultats escomptés.

Le processus a été mis à l'essai les 5 et 6 juillet, soit les deux premiers jours où les citoyens canadiens et les résidents permanents entièrement vaccinés ont commencé à être exemptés de la quarantaine obligatoire et du test de dépistage de la COVID-19 au huitième jour suivant leur arrivée.

L'objectif était d'avoir un processus fluide. Cependant, la configuration du secteur de la ligne primaire d'inspection du contrôle frontalier et les volumes de passagers entièrement vaccinés ne permettaient pas d'atteindre cet objectif, a expliqué la directrice des relations publiques d'Aéroports de Montréal, Anne Marcotte, dans un courriel à La Presse canadienne.

À la sortie en zone publique, les passagers sont cependant dirigés vers des cliniques de dépistage en fonction de leur statut pour assurer une plus grande fluidité, a-t-elle indiqué.

Avec les informations de CBC, et La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !