•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs maisons détruites par des feux de forêt en Californie

Une maison engloutie par les flammes.

Les flammes de l'incendie de Dixie consumant une maison dans la communauté d'Indian Falls, en Californie, samedi. L'incendie a détruit de nombreuses résidences alors qu'il ravageait la région.

Photo : Associated Press / Noah Berger

Radio-Canada

Au moment où le plus vaste feu de forêt de la Californie continue de prendre de l’ampleur et que de nombreux autres incendies menacent l’Ouest américain, des flammes se propageant à vive allure ont ravagé plusieurs maisons dans une zone au relief tourmenté du nord de l’État doré, samedi soir.

Le feu Dixie, qui a pris naissance le 14 juillet, avait déjà détruit plus d’une douzaine de maisons quand il a englouti la petite communauté d’Indian Falls à la tombée de la nuit samedi.

Les estimations des dommages n’étaient pas immédiatement disponibles, mais des pompiers interrogés par l’Associated Press ont déclaré que le brasier avait dévasté plus de 73 200 hectares et qu'il était maîtrisé à 20 %.

L’incendie fait rage dans une zone isolée difficile d’accès et se dirige vers l’est, ont indiqué les pompiers. Il a forcé des évacuations dans plusieurs petites communautés et le long de la côte ouest du lac Almanor, une destination prisée dans la région.

Pendant ce temps, le plus important incendie de forêt aux États-Unis, le feu Bootleg, au sud de l’Oregon, était presque à moitié encerclé samedi. Plus de 2200 pompiers ont été mobilisés. Bien que la croissance du brasier ait ralenti, des milliers d'habitations sont toujours menacées du côté est des flammes, ont signalé les autorités.

Avec le temps dangereusement sec [...], les pompiers doivent constamment réévaluer leurs lignes de contrôle et chercher des solutions d'urgence.

Une citation de :Jim Hanson, analyste du comportement du feu

Cinq pompiers hospitalisés

En Californie, le gouverneur Gavin Newsom a déclaré l'état d'urgence pour quatre comtés du nord en raison des feux de forêt qui, selon lui, provoquent des conditions extrêmement périlleuses pour la sécurité des personnes et des biens. Cette déclaration a permis de mobiliser une plus grande aide de l'État.

Jon Cappleman, l'air abattu, devant sa maison mobile dans une atmosphère sépia.

Malgré les ordres d'évacuation à Twain, en Californie, Jon Cappleman prévoit de protéger ses dix chèvres, 25 poulets et six chats de l'incendie qui menace la ville.

Photo : AFP / Josh Edelson

De telles conditions résultent souvent d'une combinaison de phénomènes météorologiques naturels inhabituels, aléatoires et à court terme, aggravés par un changement climatique à long terme causé par l'homme. Le réchauffement de la planète a rendu l'Ouest beaucoup plus chaud et sec au cours des 30 dernières années.

Samedi, des équipes de pompiers de Californie et de l'Utah se sont dirigées vers le Montana, a annoncé le gouverneur Greg Gianforte. Cinq pompiers ont été blessés, jeudi, lorsque des vents tourbillonnants leur ont renvoyé les flammes alors qu'ils tentaient de maîtriser l'incendie de Devil's Creek, sur un terrain accidenté et escarpé près de la ville rurale de Jordan, dans le nord-est de l'État.

Ils sont restés hospitalisés vendredi, mais depuis, leur état de santé n’a pas été communiqué. Trois des pompiers sont des membres de l'équipe du département américain de Pêche et Vie Sauvage, au Dakota du Nord, et les deux autres sont des pompiers du département des Forêts, au Nouveau-Mexique.

Autre brasier majeur, l'incendie d'Alder Creek dans le sud-ouest du Montana, a décimé plus de 2750 hectares. Il était contenu à 10 % samedi soir et menaçait près de 240 maisons.

Plus de 85 incendies à maîtriser

Ailleurs en Californie, l'incendie de Tamarack, au sud du lac Tahoe, a menacé les communautés des deux côtés de la frontière entre la Californie et le Nevada. L'incendie, déclenché par la foudre le 4 juillet dans le comté d'Alpine, a détruit au moins dix bâtiments.

La fumée épaisse dégagée par ce brasier et par l'incendie Dixie a réduit la visibilité, au point de clouer au sol les avions venus en renfort des équipes de pompiers. La qualité de l'air au sud du lac Tahoe et au-delà de la frontière de l'État du Nevada s'est détériorée pour atteindre des niveaux très toxiques.

Un train de pompiers traversant un pont, dans un paysage saturé par les fumées d'incendies.

Des pompiers se rendent sur les lieux de l'incendie pendant que Dixie fait rage, près de Twain, en Californie.

Photo : AFP / Josh Edelson

Dans le centre-nord de l'État de Washington, les pompiers ont lutté contre deux incendies dans le comté d'Okanogan qui menaçaient des centaines d'habitations et qui ont dégradé la qualité de l'air, samedi. Et dans le nord de l'Idaho, à l'est de Spokane (Washington), un petit incendie près du parc à thème Silverwood a entraîné des évacuations vendredi soir dans le parc et dans les environs. Le parc était de nouveau ouvert samedi, l'incendie étant à moitié maîtrisé.

Bien que le temps chaud et les vents de l'après-midi constituent une menace constante de propagation des incendies, les prévisions pour le week-end annoncent également la possibilité d'orages épars en Californie, dans l’Utah, au Nevada, en Arizona et dans d'autres États. Selon les prévisions, certains de ces orages pourraient être des orages secs qui produisent peu de pluie mais beaucoup d'éclairs, ce qui peut déclencher de nouveaux incendies.

Plus de 85 grands incendies de forêt brûlaient dans le pays, la plupart dans les États de l'Ouest, décimant plus de 1,4 million d'acres, soit plus de 553 000 hectares de terrain.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !