•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est parti pour la saison des bleuets en corymbe!

Des bleuets au bout de branches.

Les bleuets en corymbe sont prêts pour être cueillis en Chaudière-Appalaches.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Capovilla

La saison de cueillette des bleuets en corymbe est lancée et s’annonce généreuse. Plusieurs producteurs invitent la population à en profiter.

Cette année, la plupart des bleuetières de Chaudière-Appalaches ont été épargnées par les périodes de gel de mai dernier, et l’alternance de journées pluvieuses et ensoleillées, sans grande canicule, a joué en faveur des bleuetiers.

À la Bleuetière Goulet de Saint-Frédéric, c’est une semaine plus tôt que d’habitude que les portes s'ouvriront lundi en raison de la température favorable.

Un homme avec un polo bleut sur lequel est cousu Bleuetière Goulet répond aux questions d'un journaliste.

Jean-Yves Goulet s'attend à avoir plus de clients qu'à l'accoutumée, cet été, dans sa bleuetière de Saint-Frédéric.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Capovilla

Cette ouverture hâtive fait particulièrement plaisir au propriétaire, qui s’attend à accueillir encore plus de clients.

C’est une semaine très importante parce que c’est une semaine de la construction et les gens sont en vacances, donc ils vont être très présents dans nos champs, affirme Jean-Yves Goulet.

La bleuetière de M. Goulet compte entre 12 000 et 14 000 arbres de bleuet. Lors des journées achalandées, elle peut accueillir jusqu’à 2000 cueilleurs.

La saison s’étend généralement jusqu’au début du mois de septembre, mais peut être prolongée s’il y a période de gel ou non.

Bleuet en corymbe et bleuet du Lac

Bien qu’on en retrouve en épicerie, les bleuets en corymbe sont moins connus que les fameux bleuets du Lac-Saint-Jean.

Le goût des deux variétés est très similaire, mais elles possèdent tout de même quelques distinctions.

Plan large d'un champ de bleuets.

Contrairement aux bleuets du Lac-Saint-Jean, les bleuets en corymbe poussent en grappes dans des arbres, et non dans des arbustes.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Capovilla

Une des principales différences entre le bleuet du Lac-Saint-Jean et le bleuet en corymbe est le plant. Ce dernier pousse en grappes dans un arbre, alors que le premier pousse plutôt dans un arbuste.

Les deux fruits ont aussi généralement une taille différente.

Notre plus gros bleuet dépasse la grosseur d'un 2 $, tandis que quand on parle d’un gros bleuet du Lac-Saint-Jean, on parle d’un bleuet de la grosseur du petit doigt à peu près, explique Jean-Yves Goulet.

Une liste des bleuetières ouvertes à l’autocueillette dans Chaudière-Appalaches est disponible sur le site internet bleuetsdici.com.

Avec les informations de Tifa Bourjouane

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !