•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La communauté de Behchokǫ̀ aux T.N.-O. bannit temporairement l’alcool

Cannettes de bière Cisk Lager vues de haut à la brasserie Farsons de Mriehel, à Malte, le 4 juin 2018.

La communauté de Behchokǫ̀ interdit temporairement l'alcool pour lutter contre l'augmentation des abus et des crimes.

Photo : Reuters / Darrin Zammit Lupi

Radio-Canada

Aux prises avec une « augmentation importante d’abus d’alcool et d’activités illégales liées à cela », la petite communauté Tlicho de Behchokǫ̀ a pris la décision d’interdire l’alcool jusqu’au 22 août.

Du 24 juillet au 22 août, Behchokǫ̀, à une centaine de kilomètres de Yellowknife, sera une communauté dite sèche, c’est à dire qu’il y sera interdit de consommer, acheter, vendre ou transporter de l’alcool.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement local a recours à une telle mesure. Des règlements pour restreindre ou prohiber l’alcool y ont été adoptés plusieurs fois au cours des années.

L’an dernier, une interdiction qui devait initialement durer 10 jours a été renouvelée à plusieurs reprises et a fini par durer deux mois.

Le chef de la communauté, Clifford Daniels, explique que le but initial de cette mesure était d’encourager la distanciation physique pendant la pandémie, mais que d’autres effets positifs ont été observés, incluant une réduction de la consommation d’alcool chez les mineurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !