•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La diaspora haïtienne se mobilise à Ottawa pour exprimer son soutien

Des personnes sont réunies devant l'édifice du Parlement à Ottawa.

Plusieurs membres de la diaspora haïtienne se sont recueillis sur la colline du Parlement, samedi, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Radio-Canada

De nombreux membres de la diaspora haïtienne étaient réunis, samedi après-midi, sur la colline du Parlement, à Ottawa, pour se recueillir et afficher leur soutien au peuple haïtien.

Je voulais être ici pour montrer mon respect pour mes racines haïtiennes. C’est un moment de guérison, de réconciliation. C’est un moment apolitique, a dit Garrick Apollon, qui a pris part au rassemblement.

Cet avocat et professeur à temps partiel de l’Université d’Ottawa souhaite aussi que les Haïtiens s’unissent dans la reconstruction pacifique de leur pays.

Peu importe les opinions politiques et les divergences politiques des gens, une démocratie, c’est apprendre à vivre et à communiquer d’une façon constructive, c’est d’avoir des relations fondées sur les intérêts [...], sur l’intérêt public de la nation haïtienne, a -t-il ajouté.

Ketcia Peters, directrice générale de Nord-Sud développement racines et cultures Canada, était présente à titre de membre de la diaspora haïtienne.

Elle a noté que l’événement de samedi était, à ses yeux, spécialement émouvant dans le contexte des funérailles qui ont eu lieu, la veille, du président Jovenel Moïse, assassiné le 7 juillet dernier.

Une femme est devant l'édifice du parlement, à Ottawa.

Ketcia Peters est membre de la diaspora haïtienne dans la région de la capitale fédérale.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Pepin

Elle s’est dite fière de la façon dont le peuple haïtien traversait les épreuves. Ils demandent la justice, mais ils veulent le faire de manière très démocratique, très juste. Pour ça, je suis très fière de notre communauté, a-t-elle soutenu.

Ketcia Peters a aussi souligné qu’elle était heureuse de voir les membres de la diaspora haïtienne se mobiliser à Ottawa.

Vers la reconstruction

Le directeur général de l'Association culturelle de la jeunesse haïtienne de demain, Patrick Auguste, espère qu’un dialogue constructif s’installera dans la société haïtienne. On aimerait voir que les Haïtiens se parlent et se font confiance parce qu’on a tous intérêt à ce que le pays fonctionne mieux, a-t-il dit.

Il estime que le Canada devrait s’impliquer davantage. C’est le moment de s’engager, vraiment, pour la paix, a-t-il insisté.

De son côté, Ketcia Peters a encouragé ceux qui souhaitent être des leaders dans la reconstruction à ne pas se laisser décourager par les récents événements en Haïti.

Ça peut être épeurant [...] mais c’est un pays qui a beaucoup de potentiel. Malgré cette triste tragédie, le leadership et la gouvernance sont très importants, a-t-elle lancé.

On espère que cet événement-là ne va pas décourager les prochaines personnes qui auraient la passion, l’amour et la capacité de [...] pouvoir continuer le travail.

Avec les informations de Frédéric Pepin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !