•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mon sac à dos, une initiative lancée pour les enfants

Articles scolaires: règles, cahier, crayons.

La rentrée scolaire approche à grands pas (archives).

Photo : iStock

Alice Proulx

En vue de la rentrée scolaire à l'automne, trois organisations communautaires unissent leurs forces pour offrir des articles scolaires aux familles à faibles revenus de la MRC de Kamouraska.

L'initiative, qui porte le nom de Mon sac à dos, a été lancée en juin par Jessy Bélanger de la Fondation Jeunesse. Elle s'est réalisée avec la collaboration de Marie-Pier Dumais de la Maison de famille du Kamouraska et de Joannie Rousseau de l'organisme Entraide La Pocatière.

Ça faisait deux ans que l’idée me trottait dans la tête et c’est vraiment cette année, post-pandémie, que ça c’est réalisé. Il y a beaucoup de personnes qui ont perdu leur emploi. C’est beaucoup de stress pour les familles, donc je pense que c’était le bon moment pour partir ça cet été, explique l'instigatrice du projet, Jessy Bélanger.

Ces trois femmes amassent des effets scolaires usagés et neufs ainsi que des dons en argent pour les redistribuer aux familles. Jusqu'à maintenant, 13 enfants de niveaux préscolaire et primaire sont inscrits et 900 $ ont été amassés, ce qui est une somme suffisante pour leur venir en aide, selon Mme Bélanger.

Ceux qui ont besoin d’aide ne doivent pas se gêner, on est là pour ça. Il ne faut vraiment pas avoir peur de demander.

Une citation de :Jessy Bélanger, instigatrice du projet

Quand on travaille dans le domaine communautaire, on se rend compte que peu importe la petite action qu’on fait qui aide les gens, juste de voir le sourire que ça donne aux gens et l’effet que ça fait, ça a une grande valeur, partage-t-elle.

Jessy Bélanger estime que d'autres familles vont contacter l'équipe de Mon sac à dos pour obtenir des dons d'ici la date limite d'inscription, le 15 août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !