•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien sélectionne des Québécois au deuxième jour du repêchage

 Il affiche le logo de la LNH.

Un panneau sur un plateau de télévision

Photo : Courtoisie / Ligue nationale de hockey

La Presse canadienne

Le Canadien a patiemment attendu son tour lors de la reprise du repêchage, samedi, et il a sélectionné les attaquants Riley Kidney et Oliver Kapanen avec les deux derniers choix du deuxième tour. Il a aussi pigé dans sa cour au quatrième tour, soit le défenseur William Trudeau et l'attaquant Joshua Roy.

Kidney a été choisi au 63e rang et Kapanen, au 64e.

Le CH avait acquis le deuxième choix du Lightning de Tampa Bay l'an dernier contre un choix de deuxième tour en 2020. Le Tricolore avait aussi obtenu un choix de quatrième tour en 2020.

Kidney a brillé avec le Titan d'Acadie-Bathurst l'hiver dernier. Il a inscrit 13 buts et 25 aides en 33 rencontres de saison, puis a ajouté 2 buts et 15 aides en 9 matchs des séries éliminatoires.

Les séries étaient importantes à mes yeux, a affirmé Kidney. Je voulais laisser ma marque. Je savais que les recruteurs allaient observer mes habiletés et mon jeu.

Ç'a bien été. J'ai aidé l'équipe à marquer et j'ai travaillé défensivement. Je crois que ça m'a aidé.

Une citation de :Riley Kidney

Kidney comparé à Suzuki

Natif d'Enfield, en Nouvelle-Écosse, Kidney mesure 1,80 m (5 pi 11 po) et pèse 76 kg (168 lb). La centrale de recrutement de la LNH le comparait à Nick Suzuki dans son rapport final.

Deux joueurs de hockey sur la patinoire

L'Acadien Patrick LeBlanc (no 19), des Islanders de Charlottetown, tente de bloquer Riley Kidney (no 12) du Titan, lors du seul duel entre les deux équipes en mai.

Photo : Tyson Gray / Titan d'Acadie-Bathurst

Je suis un centre offensif. J'essaie de modeler mon jeu à ceux de Mitch Marner ou de Nick Suzuki, a renchéri Kidney. Je joue un style similaire avec un bon sens du jeu et une bonne vision.

Kapanen est le cousin de Kasperi Kapanen, qui évolue avec les Penguins de Pittsburgh. Il a porté les couleurs de l'équipe junior du Kalevan Pallo, en Finlande, et a amassé 41 points en 37 rencontres.

Il a également représenté la Finlande au Championnat mondial des moins de 18 ans, mais il a été blanchi de la feuille de pointage et a été limité à quatre rencontres à la suite d'une lourde chute contre la rampe dans le premier match.

Le Canadien commençait la journée avec encore 10 choix. Il avait sélectionné le défenseur ontarien Logan Mailloux la veille au premier tour, au 31e rang.

Du talent local

Au troisième tour, le Tricolore a échangé son choix au 76e rang aux Ducks d'Anaheim contre un choix de troisième tour en 2022. Il a ensuite nommé le défenseur droitier Dmitri Kostenko au 87e échelon.

Le CH a évité de revivre la tempête de l'automne dernier en sélectionnant William Trudeau au quatrième tour, au 113e échelon, puis Joshua Roy au cinquième tour, 150e au total.

Quand j'ai entendu que j'avais été choisi par le Canadien, j'ai sauté de joie.

Une citation de :Joshua Roy

Il a affirmé que P.K. Subban était un joueur qu'il admirait lorsqu'il évoluait avec le Tricolore.

Le directeur général Marc Bergevin et son adjoint Trevor Timmins avaient été critiqués au terme du repêchage de 2020, puisqu'ils n'avaient pas chois de joueurs de la LHJMQ. Samedi, ils ont non seulement repêché Kidney, mais aussi un joueur local en Trudeau.

Le natif de Varennes a évolué avec les Islanders de Charlottetown l'hiver dernier. Trudeau a inscrit 8 buts et 23 aides en 40 rencontres.

Je suis un joueur qui peut jouer offensivement et défensivement. Ma relance et ma première passe font de moi un joueur qui se démarque. J'utilise mon sens du jeu pour faire des jeux que d'autres sont moins capables de faire.

Une citation de :William Trudeau

J'ai pu appuyer l'attaque et essayer des jeux que j'aurais eu moins confiance de faire l'an passé, a ajouté Trudeau en parlant de sa progression lors de sa deuxième saison avec les Islanders. J'ai gagné en confiance dans mon jeu.

Trudeau a noté vouloir continuer à améliorer ses habiletés sur patins afin d'atteindre la LNH.

Une première en huit ans

Il est devenu le premier Québécois sélectionné par le Canadien lors des quatre premiers tours du repêchage depuis Zachary Fucale en 2013. Le gardien avait été choisi au 36e rang.

Si Trudeau a fait beaucoup de chemin depuis qu'il a été choisi au 11e tour du repêchage de la LHJMQ, la situation est bien différente pour Roy, sélectionné au 1er rang en 2019.

Le natif de Saint-Georges-de-Beauce a partagé la dernière saison entre les Sea Dogs de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, et le Phoenix de Sherbrooke. Il a récolté 22 buts et 13 aides en 35 rencontres.

Même s'il possède de bonnes habiletés offensives, plusieurs recruteurs ont noté son manque d'engagement et critiqué son ardeur au travail.

Le Tricolore a échangé ses deux autres choix de quatrième tour, respectivement au Lightning de Tampa Bay et au Wild du Minnesota. Il a obtenu un choix de quatrième tour en 2022 du Lightning et des choix de cinquième et septième tours en 2021 du Wild.

Au cinquième tour, au 142e rang, le CH a ajouté un autre défenseur russe : Daniil Sobolev. Il devait porter les couleurs des Spitfires de Windsor l'hiver dernier, mais la stratégie n'a pas été payante puisque la saison de l'OHL n'a pas eu lieu en raison de la pandémie de COVID-19.

Au sixième tour, le Bleu-blanc-rouge a jeté son dévolu sur le centre québécois Xavier Simoneau, auteur de 37 points en 27 matchs avec les Voltigeurs de Drummondville en 2021. Et au septième, il a choisi le gardien Joe Vrbetic, du Battalion de North Bay.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !