•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C.-B. : L’ancien greffier Craig James plaide non coupable à cinq chefs d’accusation

Le procès devrait commencer en janvier.

Deux hommes s'expriment lors d'une conférence de presse.

Le greffier Craig James (à droite) et le sergent d'armes Gary Lenz s'adressent aux médias à Vancouver le 26 novembre 2018, six jours après leur suspension de l'Assemblée législative. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Ben Nelms

Radio-Canada

Craig James a plaidé non coupable à cinq chefs d’accusation de fraude et d’abus de confiance déposés contre lui après une enquête sur des dépenses injustifiées alors qu’il était greffier à l’Assemblée législative de la Colombie-Britannique.

Craig James faisait initialement face à quatre accusations d'abus de confiance et deux accusations de fraude.

Le juge a cependant rejeté un des chefs d’accusation pour abus de confiance d’emblée. Il a entre autres justifié cette décision par le fait que ce chef dupliquait les autres.

L’accusé a plaidé non coupable aux cinq autres chefs jeudi à Victoria.

Dans une déclaration par courriel, les procureurs ont précisé que Craig James a choisi un procès devant juge seulement plutôt que devant jury.

Ce procès doit commencer en janvier à Vancouver.

Un rapport publié en 2019 avait conclu que Craig James avait fait passer plusieurs dépenses personnelles pour des dépenses professionnelles.

Des accusations criminelles ont été déposées contre lui en décembre 2020 après une vaste enquête de la Gendarmerie royale du Canada en lien avec des dépenses du personnel haut placé de l'Assemblé législative.

Avec les informations de la Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !