•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début flamboyant pour le gardien de but du Valour FC Jonathan Sirois

Un gardien de but souriant dans un stade.

Jonathan Sirois a enregisté six blanchissages en six matchs.

Photo : @ValourFootball/Twitter

Radio-Canada

Jonathan Sirois, le nouveau gardien de but de l’équipe de soccer professionnel de Winnipeg, le Valour FC, se fait remarquer depuis ses débuts avec la formation. Il a enregistré six blanchissages en six matchs.

En partie grâce au jeune Québécois, le Valour FC se trouve en tête du classement de la Première ligue canadienne, avec six victoires et une seule défaite.

Le gardien de but attribue cette fiche impressionnante à la capacité de son équipe à s’adapter à chacun de ses adversaires. Il souligne que la défense du Valour FC a été exceptionnelle depuis le début de la saison.

Peu importe les joueurs sur le terrain, chaque joueur se donne corps et âme pour défendre le but, ça m’aide grandement, poursuit Jonathan Sirois. C’est vraiment une performance d’équipe.

Le prêt du CF de Montréal affirme qu’il est venu à Winnipeg pour combattre pour le poste de numéro 1.

À Montréal, les deux autres gardiens sont déjà en compétition depuis un bon bout. Pour moi, de venir ici, c’était une bonne occasion de prendre du temps de jeu et j’ai réussi a gagner le poste de numéro 1, explique-t-il.

Maintenant, j’enchaîne de bonnes performances, alors tout va bien de mon côté.

Pour ne pas se laisser déconcentrer par ses performances passées et par la pression, Jonathan Sirois dit essayer de vivre dans le présent.

Si on vit dans le passé, dans les souvenirs des bons moments, c’est là que c’est le plus facile de se laisser emporter, poursuit-il.

Le gardien de but note qu’il a développé une bonne complicité et une relation de confiance avec l’entraîneur des gardiens de l’équipe, le francophone Patrick di Stefani.

Le Valour FC affrontera les Wanderers de Halifax samedi à 13 h.

Entre le 26 juin et le 24 juillet, les huit équipes de la ligue disputent chacune huit matchs à Winnipeg. Après, chaque club retournera dans sa ville respective pour poursuivre la saison.

À la fin de cette bulle qui a lancé la saison, Jonathan Sirois espère avoir l’occasion de découvrir Winnipeg.

Avec les informations de Jérémy Laniel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !