•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Virginie Proulx se dit victime d’intimidation et d’attaques personnelles

Virginie Proulx, conseillère municipale du district du Bic de la Ville de Rimouski

Virginie Proulx, conseillère municipale du district du Bic à la Ville de Rimouski (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

La conseillère municipale du district du Bic et candidate à la mairie de Rimouski, Virginie Proulx, dit être la cible de tentatives d’intimidation et d’attaques personnelles de la part de l’actuel maire, Marc Parent.

Dans un communiqué publié vendredi, elle se dit aussi victime d’insinuations et de propos diffamatoires.

Selon elle, ces attaques publiques durent depuis plus d’un an. Sa candidature à la mairie aurait, à en croire la principale intéressée, accentué le problème.

Le maire ne se représente pas, alors c’est comme s’il voulait quitter en essayant de me faire du mal le plus possible. Ce n’est pas digne de la fonction d’un maire qui devrait plutôt quitter en laissant un legs plus positif pour sa ville.

Mme Proulx craint que ses attaques finissent par engendrer du cynisme face à la politique chez les citoyens de Rimouski.

La conseillère municipale Virginie Proulx, du district du Bic à Rimouski, participe par vidéoconférence à la séance du conseil municipal.

Virginie Proulx participant à une séance du conseil municipal par visioconférence. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

Rien de personnel, selon le maire

Selon le maire Parent, Mme Proulx désire personnaliser un conflit qui concerne tout le conseil municipal.

La réalité, c’est que Mme Proulx a été exclue des comités pléniers à la demande de 100 % des élus. Tous les conseillers ont demandé d’arrêter de siéger avec Mme Proulx. Donc, ce n'est pas un conflit entre elle et moi.

Le maire mentionne que le conflit tourne aussi autour du dossier de l'éventuelle construction d’une résidence qui serait située près de celle de Virginie Proulx.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !