•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dubé exhorte les jeunes à se faire vacciner pour éviter le recours au passeport vaccinal

Au Québec, la vaccination des 18-29 ans accumule un retard par rapport aux autres groupes d'âge et elle se situe autour de 70 %.

On voit le ministre de la Santé, Christian Dubé, assis dans un café, de face, en entrevue pour la télévision. Il fait un geste avec sa main, qui indique qu'il veut atteindre un certain seuil.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, lance un nouvel avertissement aux jeunes pour les encourager à aller se faire vacciner, et il les incite à « faire la différence » afin d'éviter d'avoir à recourir au passeport vaccinal cet automne.

La vaccination des personnes âgées de 18 à 29 ans accumule un retard par rapport à celle des autres groupes d'âge.

En effet, jeudi, 70,6 % des Québécois dans cette tranche d'âge avaient reçu au moins une première dose de vaccin, un chiffre qui a peu progressé au cours de la dernière semaine. À titre comparatif, il se situait à 69,6 % le jeudi 16 juillet.

À l'inverse, les 60 ans et plus sont le groupe d'âge le plus vacciné dans la province, 92 % d'entre eux ayant reçu au moins une injection.

Sur les 7146 premières doses administrées jeudi, 1911 concernaient des jeunes de 18 à 29 ans, soit environ 27 %, un chiffre que Christian Dubé aimerait voir progresser.

Pendant ce temps, la vaccination des deuxièmes doses progresse de 1 % par jour.

Au total, plus de 83 % des 12 ans et plus ont reçu au moins une dose, et 59,8 % d'entre eux sont adéquatement vaccinés.

Le passeport vaccinal pourrait être utilisé

Tout se joue maintenant, écrit le ministre Dubé sur Twitter, tout en rappelant la présence des variants sur le territoire.

Dès septembre, Québec pourrait rendre obligatoire l'utilisation d'une preuve vaccinale pour les personnes qui ont reçu deux doses de vaccin, dans le but d'éviter un reconfinement généralisé si jamais les cas augmentaient fortement.

Cette preuve vaccinale devrait prendre la forme d'un code QR transmis aux personnes pleinement vaccinées par voie électronique.

La menace du variant Delta, réputé pour être beaucoup plus contagieux, plane sur la province. Se basant sur ce qui se passe ailleurs dans le monde, plusieurs experts en immunologie et en santé publique affirment que les Canadiens doivent s'attendre à ce qu'une quatrième vague, attribuable au variant Delta, déferle sur le pays.

Dans ce contexte, la santé publique multiplie les initiatives pour encourager les jeunes à relever leur manche.

Le gouvernement Legault mise sur la loterie pour accélérer la vaccination au Québec. Dès dimanche, les adultes ayant reçu une première dose de vaccin contre la COVID-19 pourront s'inscrire aux tirages qui auront lieu chaque semaine du 1er au 27 août.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !