•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'homme accusé du meurtre d'un policier reste en prison

Son avocat demande aux médias d'éviter toute supposition avant le procès.

Des policiers montent la garde à l'entrée du stationnement de l'hôtel de ville de Toronto après le meurtre de l'agent Jeffrey Northrup.

L'agent Jeffrey Northrup a été heurté intentionnellement par un véhicule dans le stationnement de l'hôtel de ville.

Photo : CBC / Evan Mitsui

Radio-Canada

Umar Zameer, qui est accusé du meurtre au premier degré de l'agent Jeffrey Northrup, restera en détention au moins jusqu'au 13 août.

L'individu de 31 ans a comparu vendredi sur une plateforme numérique par l'intermédiaire de son avocat. L'audience procédurale n'a duré que quelques minutes.

Au Canada, les individus accusés de meurtre prémédité n'obtiennent jamais la libération sous caution et doivent attendre leur procès en prison.

À l'extérieur du tribunal, l'avocat du prévenu, Nader Hasan, a présenté des condoléances au nom de son client à la famille Northrup avant de lancer une mise en garde aux médias et au public.

Ayez l'esprit ouvert, il serait erroné de présumer que mon client est coupable, a-t-il déclaré.

Un avocat parle aux médias.

L'avocat Nader Hasan s'adresse à la presse à l'extérieur du palais de justice de Toronto après la comparution de son client.

Photo : Radio-Canada / Spencer Gallichan-Lowe

Me Hasan a rappelé qu'Umar Zameer jouissait toujours de la présomption d'innocence et qu'il fallait laisser la justice suivre son cours. Lorsque le procès s'ouvrira, nous comprendrons mieux ce qui s'est passé aux petites heures de la nuit le 2 juillet dans le stationnement de l'hôtel de ville, a-t-il conclu. L'avocat n'a répondu à aucune question de la presse.

Photo de l'agent.

L'agent Jeffrey Northrup appartenait à la Division 52 depuis 2008.

Photo : Twitter/Division 52

L'agent Northrup a été happé mortellement par une voiture dans le stationnement de l'hôtel de ville de Toronto, dans la nuit du 1er au 2 juillet. La police avait indiqué qu'il s'agissait d'un acte délibéré.

Selon la police, le policier de 55 ans et sa coéquipière participaient, au moment des faits reprochés, à une enquête policière en civil sur des allégations de vol et de voies de fait armées.

L'agent Northrup laisse dans le deuil sa femme, ses trois enfants et sa mère.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !