•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 200 entreprises postulent pour l’aide à l’embauche d’employés vaccinés

Peggy Glassco devant son commerce.

La propriétaire du centre GymKyds Gymnastics, Peggy Glassco, a fait une demande au Programme pour l’embauche de personnel en bonne santé.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Radio-Canada

Le programme provincial destiné à aider les entreprises à réembaucher leur personnel a reçu plus de 220 demandes depuis son instauration il y a un mois, affirme le gouvernement du Manitoba. En plus d'apporter une aide financière, le programme appuie la vaccination des employés.

La propriétaire du centre de gymnastique Gymkyds de Winnipeg, Peggy Glassco, est une bénéficiaire du programme. Elle a pu réembaucher la plupart de la vingtaine d'employés qu’elle avait mis à pied en mai. Certains ont recommencé à travailler le 5 juillet pour le début des camps de jour.

Un porte-parole de la province affirme par courriel que le Programme pour l'embauche du personnel en bonne santé a permis de soutenir 1145 postes jusqu'ici.

Le programme a été annoncé le 24 juin dernier. Il offre aux employeurs admissibles une subvention couvrant jusqu'à 50 % du salaire de 10 employés.

Pour Peggy Glassco, cette aide est la bienvenue.

J’ai pu réembaucher tout le monde au cours des deux dernières semaines. Ça m’aide aussi parce que, vous savez, nous avons une pente à remonter, dit Mme Glassco, faisant allusion aux pertes financières engendrées par la pandémie.

Pour qu'un employeur soit admissible à la subvention, les employés à qui elle est destinée doivent prouver qu’ils ont été vaccinés, qu’ils ont l’intention de l’être ou qu’ils ne peuvent pas être inoculés.

Peggy Glassco explique que son équipe d’employés est pleinement vaccinée, une nouvelle qu’elle a partagée sur les médias sociaux et qui lui a valu, dit-elle, des commentaires positifs de plusieurs parents.

Sa clientèle d'enfants âgés de 1 à 12 ans n’est pas admissible au vaccin contre la COVID-19, précise Mme Glassco.

Les entreprises peuvent encore soumettre une demande

La province rappelle que la date limite pour soumettre une demande au programme est le 30 septembre.

Le ministère traite les demandes pour confirmer l’admissibilité. Une fois approuvées, les entreprises admissibles peuvent demander un paiement anticipé allant jusqu’à 750 $ par employé, rappelle le porte-parole.

Les Blue Bombers de Winnipeg, qui ont embauché plusieurs personnes récemment, font partie des entreprises qui pourraient bénéficier du programme.

Dans un courriel à CBC, le porte-parole des Blue Bombers, Darren Cameron, croit que l’organisation est admissible au programme et prévoit faire une demande pour couvrir les salaires de 10 employés. Mais pour le moment, dit-il, les Blue Bombers se concentrent sur la préparation du IG Field pour qu’il soit prêt à accueillir ses partisans à 100 % de sa capacité le jour du premier match à domicile, le 5 août.

Du côté de True North Entertainment, l'organisation préfère ne pas commenter sur la possibilité de faire appel au programme.

Les annonces d'embabuche récentes indiquent cependant que True North s'attend à ce que ses employés soient pleinement vaccinés au plus tard le 31 août, pour se conformer aux exigences sanitaires en vigueur pour la tenue d'événements à l'intérieur de grands stades ou d'arénas.

Avec les informations d'Alana Cole

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !