•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Nouveau-Brunswick passera à la phase verte le 30 juillet

Un masque médical bleu abandonné sur le bord de la mer Morte, en Israël, le 15 novembre 2020.

Le port du masque dans les lieux publics intérieurs ne sera plus obligatoire au Nouveau-Brunswick dès minuit, dans la nuit du 30 au 31 juillet.

Photo : Reuters / Amir Cohen

Radio-Canada

L'état d'urgence sera levé au Nouveau-Brunswick à minuit, dans la nuit du 30 au 31 juillet. C'est ce qu'a annoncé vendredi le premier ministre, Blaine Higgs, en point de presse.

L'arrêté obligatoire ne sera pas renouvelé, ce qui va marquer la levée de l'état d'urgence. Le Nouveau-Brunswick va alors passer à la phase verte de déconfinement.

Toutes les restrictions sanitaires provinciales en matière de port du masque, de distanciation physique, de rassemblements et de contrôles aux frontières interprovinciales vont être levées.

« Il n'y aura plus de restrictions provinciales, point final », a dit Blaine Higgs.

Cela n'aura pas d'impact sur la gestion de la frontière avec le Maine, qui est de ressort fédéral.

La Santé publique pourra tout de même agir en cas d'éclosion de COVID-19, comme elle le fait depuis le début de la pandémie.

De plus, les entreprises et les établissements pourront choisir leurs propres politiques. Ils pourront adopter des mesures supplémentaires, comme le port du masque à l'intérieur, s'ils le souhaitent.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Déconfinement plus rapidement que prévu

Vendredi, la santé publique a signalé que 81 % des personnes admissibles ont reçu au moins une dose de vaccin et que 62,7 % des personnes admissibles ont reçu deux doses.

Selon Blaine Higgs, si la tendance se maintient, environ 70 % des Néo-Brunswickois de plus de 12 ans auront reçu deux doses le 30 juillet. L'état d'urgence sera donc levé avant l'atteinte de l'objectif que s'étaient fixé les autorités.

Le plan En route vers la phase verte, présenté à la fin mai, prévoyait un passage à la phase verte vers le 2 août, à condition que 75 % des gens du Nouveau-Brunswick âgés de 12 ans et plus aient reçu leur deuxième dose de vaccin.

D’ici la fin de la semaine prochaine, le pourcentage de Néo-Brunswickois admissibles vaccinés avec une deuxième dose sera assez élevé pour contrebalancer plusieurs des risques associés au fait de vivre avec la COVID-19, a expliqué Blaine Higgs en point de presse.

Quant à la médecin-hygiéniste en chef, Dre Jennifer Russell, a pour sa part affirmé que la Santé publique analyse les nouvelles informations au fur et à mesure.

Elle a noté que toutes les restrictions ont été levées en Alberta le 1er juillet alors que le taux de vaccination était bien en deçà de 75%.

« Ils ont ouvert leur province et le nombre de cas a continué à diminuer le nombre d'hospitalisations a continué à diminuer », a-t-elle affirmé.

Elle a ajouté que l'arrêté obligatoire (dans lequel les restrictions provinciales étaient codifiées) a été adopté pour protéger le système de santé et réduire le risque de surcharge des hôpitaux.

« Notre système de santé n'est pas à risque à ce moment-ci », a-t-elle dit.

La santé publique et le gouvernement provincial continuent par ailleurs d'encourager les gens à se faire vacciner. Il y a plusieurs centres mobiles de vaccination qui offriront la possibilité d'obtenir une première ou une deuxième dose la semaine prochaine, et ce, sans rendez-vous.

Centres de vaccination mobiles

  • Édifice municipal, 199, rue Main, Canterbury, le lundi 26 juillet, de midi à 17 h.
  • Triple C Recreation Centre, 817, chemin Rockland, à Rockland, le mardi 27 juillet, de 11 h à 16 h.
  • Centre communautaire de Juniper, 6840, route 107, à Juniper, le mercredi 28 juillet, de midi à 16 h.
  • Centre des loisirs, 160, chemin Klokkedahl Hill, à New Denmark, le jeudi 29 juillet, de midi à 16 h.
  • Club de l’âge d’or de Saint-Paul, 6532, route 515, à Saint-Paul, le jeudi 29 juillet, de midi à 18 h.
  • Centre des Chevaliers de Colomb, 22, chemin Hallett, à Beechwood, le vendredi 30 juillet, de 11 h à 16 h.

Ces cliniques administreront le vaccin de Moderna.

Des nouveaux cas

Trois nouveaux cas ont été recensés au Nouveau-Brunswick vendredi. Deux de ces cas, dans la région de Saint-Jean, sont liés à un voyage. L'autre cas, dans la région de Fredericton, fait toujours l'objet d'une enquête et affecte une personne âgée de 20 à 29 ans.

Il y a maintenant 10 cas actifs au Nouveau-Brunswick, mais aucune hospitalisation. Ça, ce sont de bonnes nouvelles, a lancé la Dre Jennifer Russell.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !