•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de sept millions de dollars pour l'aéroport de Mont-Joli

L'affiche de l'aéroport et des bâtiments derrière.

L'aéroport régional de Mont-Joli va bénéficier d'un coup de main financier pour améliorer ses installations et services (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

La Régie intermunicipale de l’aéroport régional de Mont-Joli reçoit un peu plus de sept millions de la part du gouvernement fédéral afin d'effectuer les travaux nécessaires pour assurer la sécurité des travailleurs et des utilisateurs.

Le financement prévoit aussi l'embauche d'une personne pour répondre aux besoins du transport aérien dans la région.

C'est la députée de Sherbrooke et secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles, Élisabeth Brière, qui en a fait l'annonce vendredi à l'Aéroport régional de Mont-Joli. L'enveloppe gouvernementale de 7 177 500 $ fait partie de l'Initiative de transport aérien régional (ITAR).

De l'avis de la députée Brière, les investissements dans les aéroports régionaux permettent d'améliorer la connectivité entre les communautés et les régions, ce qui favorise le développement économique lié au tourisme et à la villégiature. C'est d'ouvrir ces belles régions là à toutes ces possibilités. Pour le développement économique régional, c'est essentiel, déclare-t-elle.

Élisabeth Brière devant un lutrin.

Élisabeth Brière à l'aéroport de Mont-Joli ce matin pour l'annonce.

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

La directrice générale de l'Aéroport régional de Mont-Joli, Chantal Duchesne, explique que le montant offert par le fédéral va permettre l'agrandissement du terminal en joignant les deux bâtiments. Selon elle, cela pourra assurer un départ et une arrivée de façon distincte en ce qui concerne la logistique. De plus, ça va nous permettre d'agrandir notre garage, ce qui va nous permettre d'être un abri polyvalent à plusieurs occupations. Notamment au niveau des douanes, du cargo ou des autobus, continue Mme Duchesne. La directrice prévoit aussi l'installation de thermopompes dans le bâtiment principal.

De plus, le montant offert assurera l'embauche d'une personne pour aider à la relance post-pandémique. Deux emplois seront créés à la suite de l’annonce de ce matin.

On devient officiellement hub de l'Est, alors évidemment c'est une très belle nouvelle.

Une citation de :Chantal Duchesne, directrice générale de l'Aéroport régional de Mont-Joli

Mme Duchesne a aussi rappelé que le transport adapté et collectif de la MRC de La Mitis viendra s'installer dans un bâtiment séparé de l'aéroport, en septembre prochain.

Une image de l'aéroport de Mont-Joli modélisée dans un écran.

Le résultat final des travaux à l'aéroport de Mont-Joli

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

Avec ce projet et ce financement, la Régie intermunicipale de l’Aéroport régional de Mont-Joli a déposé une demande de douanes. Pour l'instant, il y a un moratoire, mais Chantale Duchesne affirme que l'aéroport répond à tous les paramètres requis pour des douanes d'entre 15 et 30 passagers. Alors, ce ne serait pas pour des gros transporteurs, mais ça ouvrirait plusieurs possibilités comme le marché des jets d’affaires.

Un pas dans la bonne direction

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, était présent lors de l'annonce afin de rappeler au gouvernement provincial qu’il reste toujours de l’argent à investir dans le terminal. Je suis heureux que le gouvernement fédéral se commette dans un beau projet à l’aéroport régional de Mont-Joli [...] pour que le projet se réalise, on a besoin de l’aide du ministère des Transports, dans un programme spécial pour les aéroports. C’est essentiel pour assurer le développement de cette infrastructure importante pour notre région, indique le député.

D’après M. Bérubé, la somme nécessaire pourrait aller jusqu’à 5,7 millions de dollars, provenant de Québec. Le montant consenti par Ottawa n’est pas suffisant, car les besoins sont plus importants pour avoir un aéroport moderne et adapté.

Comme dans les projets précédents, le gouvernement du Québec doit être au rendez-vous.

Une citation de :Pascal Bérubé, député de Matane-Matapédia (PQ)

L'aéroport de Mont-Joli a lui aussi été touché par la pandémie et ses activités ont été réduites. Élisabeth Brière indique que beaucoup d'actions sont prises, que des choses s'en viennent et que c'est dans les cartons d'amener une offre de services plus importante.

Avec les informations Béatrice Rooney et d'Isabelle Damphousse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !