•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtre de Nathalie Piché : Noureddine Mimouni comparaît à Québec

Des camions de police devant l'immeuble où le corps de la victime a été découvert.

L'immeuble où le corps de la victime a été découvert.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

La Couronne a procédé à une nouvelle divulgation de preuve volumineuse, vendredi matin, au palais de justice de Québec. Il s’agissait de la troisième dans le dossier du présumé meurtrier Noureddine Mimouni.

L’homme de 33 ans est accusé du meurtre au deuxième degré de Nathalie Piché, qui était sa conjointe et dont le corps inanimé a été retrouvé à l’intérieur d’un logement du quartier Limoilou, à Québec.

Un homme à la place du conducteur dans une voiture.

Noureddine Mimouni a été accusé de meurtre au deuxième degré pour la mort de Nathalie Piché.

Photo : Facebook

Cette fois, selon les dires de la Couronne, la preuve contenait un volumineux cahier, un CD et un DVD qui devront être analysés par la défense.

Il s'était livré

Noureddine Mimouni s'est présenté à la centrale du parc Victoria vers 4 h le matin du 15 juin afin de se livrer lui-même à la police.

Le présumé 13e féminicide de l’année au Québec aurait été commis quelques heures plus tôt. Noureddine Mimouni demeurait dans le même immeuble d’habitation de l’avenue Duval où le corps de Nathalie Piché, 55 ans, a été découvert. 

Nathalie Piché a été victime d'un meurtre la nuit dernière dans le quartier Limoilou.

La victime Nathalie Piché avait une cinquantaine d'années.

Photo : Facebook

Marques de violence

Des policiers du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) s’étaient rendus sur place après avoir reçu un appel pour une dispute conjugale vers 2 h.

À leur arrivée sur place, ils ont constaté que le corps de Nathalie Piché portait des marques de violence.

Une voiture de police sous la pluie.

Une femme dans la cinquantaine a été tuée dans le quartier Limoilou.

Photo : Radio-Canada / Steve Jolicoeur

Passé violent

Noureddine Mimouni a déjà été visé par des accusations dans un autre dossier de violence conjugale, et ce, pour des événements remontant au mois de décembre 2020.

Les accusations avaient été retirées en échange d’une promesse de ne pas importuner la plaignante, Nathalie Piché.

Noureddine Mimouni demeure détenu jusqu’à sa prochaine comparution, le 27 août prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !