•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La C.-B. demande aux résidents de l’Okanagan de réduire leur consommation d’eau

De la fumée dans le ciel au-dessus de l'Okanagan.

Dans l'intérieur de la Colombie-Britannique, l'air se dégrade, il y a une pénurie d'eau et les feux de forêt entraîne des milliers d'évacuations.

Photo : Radio-Canada / Camille Vernet

Radio-Canada

Le gouvernement de la Colombie-Britannique demande aux résidents de la région de Thompson-Okanagan, touchée par des feux de forêt, de réduire leur consommation d'eau de 30 % en raison d’une sécheresse persistante.

Les rares précipitations printanières et les conditions de chaleur extrême survenue en juin et en juillet ont provoqué une pénurie d'eau et de faible débit dans les rivières.

Il n’est pas exclu que certains secteurs reçoivent un message les invitant à réduire encore davantage leur consommation d’eau, dit le gouvernement.

Par ailleurs, la pêche en eau douce est interdite dans de nombreuses régions de l’intérieur de la province. Les faibles débits et les températures élevées de l'eau ont des conséquences négatives pour les poissons.

Une pancarte indique qu'il y a un danger de feu et demande aux visiteurs de demeurer sur les sentiers et de ne pas fumer.

Une des conséquences de l'absence de précipitations est l'augmentation des risques de feux de forêt.

Photo : Radio-Canada / Justine Beaulieu-Poudrier

Plusieurs secteurs de l’Okanagan sont au niveau 4 de l’indice de sécheresse, sur une échelle de 0 à 5. L’est de l'île de Vancouver et les îles Gulf sont également à ce niveau de sécheresse.

Si les conditions de sécheresse s'aggravent, des ordonnances en vertu de la loi sur la durabilité de l'eau (Water Sustainability Act) peuvent être données afin d'éviter des dommages importants ou irréversibles dans les écosystèmes aquatiques, indique le gouvernement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !