•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Richard Éthier accusé de conduite avec capacités affaiblies à Sherbrooke

Une voiture du Service de police de Sherbrooke devant le palais de justice de Sherbrooke.

Un homme a été rattrapé après avoir pris la fuite à Sherbrooke (archives).

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

René-Charles Quirion

Richard Éthier, arrêté après un délit de fuite à Sherbrooke jeudi soir, fait face à six chefs d’accusation.

Il est notamment accusé de conduite avec capacités affaiblies, de délit de fuite, et de prise ou occupation d’un véhicule sans consentement.

L’homme de 47 ans avait un taux d’alcoolémie correspondant à deux fois la limite d’alcool permise par la loi après son arrestation.

Il a comparu vendredi après-midi et a été libéré sous plusieurs conditions, dont celles de ne pas changer d’adresse sans l’autorisation de la cour, de ne pas posséder d'armes et de ne pas communiquer avec une personne impliquée dans l’affaire. Son dossier sera de retour au palais de justice le 1er octobre. 

Le suspect avait pris la fuite à pied après avoir causé un accident à l’intersection des rues Galt Ouest et McManamy.

Il aurait omis de s‘immobiliser à un feu rouge avant de percuter une voiture dans laquelle se trouvait un père de famille avec ses deux jeunes enfants. Ils n’ont pas subi de graves blessures.

Le suspect a abandonné le véhicule à contresens, sur un trottoir, non loin de l’accident, et pris la fuite à pied. Il a été localisé peu de temps après par les patrouilleurs. Ce sont des témoins de la scène qui ont donné des indications aux policiers pour retrouver le suspect.

Une citation de :Samuel Ducharme, porte-parole du Service de police de Sherbrooke

En plus de constater son état d’ébriété, les policiers ont découvert que son permis était suspendu.

Le véhicule dans lequel il se trouvait avait été volé à un proche. Le suspect avait aussi en sa possession des cigarettes de contrebande. Plusieurs manquements à ses conditions de libération alors qu’il est en attente d’un procès dans un autre dossier ont aussi été constatés, mentionne le porte-parole du Service de police de Sherbrooke.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !