•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les feux de forêt au Yukon se multiplient

Fumée intense au dessus de la forêt.

La fumée du feu du lac Tat'la Mun au sud de Pelly Crossing peut être aperçu de la route Klondike Nord.

Photo : Section de gestion des feux de forêt du Yukon

Radio-Canada

Le Yukon dénombre actuellement plus de 65 feux de forêt toujours actifs, dont une vingtaine ont été répertoriés dans les dernières 24 heures, tous allumés par la foudre.

Le responsable des communications à la Section de gestion des feux de forêt, Mike Fancie, affirme n'avoir jamais observé autant d’activité orageuse au cours de ses trois années d'expérience.

Hier, il y a eu 3836 coups de foudre sur le territoire, donc la découverte de 17 nouveaux feux ne me surprend vraiment pas.

Une citation de :Mike Fancie, porte-parole, Section de gestion des feux de forêt du Yukon

Un 18e brasier a été identifié au cours de la journée jeudi, mais le porte-parole n’exclut pas que d’autres feux non répertoriés soient en cours dans le vaste arrière-pays du Yukon.

C'est possible qu’on n'en aperçoive pas sur nos cartes satellites ou qu'il y ait juste pas de gens dans ce coin de le territoire [...] On va peut-être entendre quelque chose grâce à un pilote qui faisait un vol dans les airs ou que [le feu] grossit au point où les satellites sont capables de nous dire qu’il y a un peu de chaleur sur cette partie du territoire, explique Mike Fancie.

Pour l’instant, aucun feu connu ne menace directement des habitations ou des structures.

Dans la région du lac Laberge toutefois, la foudre a frappé à 500 mètres d’une habitation déclenchant un feu de 0,1 hectare qui a été vite maîtrisé par un hélicoptère muni d’un réservoir.

Dans la région de Dawson, neuf nouveaux feux ont été allumés par la foudre dont quatre ont requis une intervention des sapeurs-pompiers sur le sol ainsi qu'avec un réservoir héliporté et avion-citerne.

Les prévisions météorologiques prévoient encore des conditions orageuses pour jeudi et vendredi sur le territoire, ce qui préoccupe les autorités.

La question que nous nous posons en ce moment c’est le montant de précipitations qui va les accompagner. Si la foudre frappe sans un terrain mouillé, c’est plus dangereux pour nous. Mais à ce point-ci on ne sait pas comment les précipitations [se présenteront.]

Mike Fancie affirme que son équipe s’attend donc à répertorier encore de nouveaux allumages au cours des prochaines heures.

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !