•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour plus de diversité au sein des pompiers volontaires d’Ottawa

Une femme en uniforme souriante devant la caméra.

Nicolina Kingston est pompière volontaire à la caserne de Vars à l'est d'Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Hugo Bélanger

Saviez-vous que plus du tiers des pompiers d'Ottawa sont des bénévoles? Alors que plusieurs quittent le métier, le Service des incendies d'Ottawa (SIO) est à la recherche de pompiers volontaires, surtout dans les casernes situées dans les communautés rurales.

Cette année, les femmes et les personnes issues de minorités visibles sont particulièrement visées par la campagne de recrutement. Afin de diversifier les équipes, des femmes, comme Nicolina Kingston, sont ciblées.

Ce que j’adore d’être pompière volontaire, c’est d’aider les gens. C’est la raison pour laquelle la plupart d’entre nous le faisons.

Une citation de :Nicolina Kingston, pompière volontaire et lieutenante à la caserne 73 de Vars

En plus d’avoir des enfants et un emploi à temps plein dans le domaine de la construction, cette dernière est pompière volontaire à la caserne de Vars, à l'est d'Ottawa.

Lorsqu’elle s’est jointe au service des incendies il y a 20 ans, elle était la seule pompière.

Au commencement, c’était difficile d’être la seule femme, admet la lieutenante. Une fois arrivée à la caserne, c’était formidable. Les gens m’ont acceptée, m’ont montré comment faire et m’ont pris sous leurs ailes.

Aujourd’hui, alors que les femmes ne représentent que 7 % des effectifs, Nicolina encourage les jeunes filles et les femmes à s’intéresser davantage à la profession.

D'après les informations de Fiona Collienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !