•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des épaulards résidents du Sud n'ont pas été vus depuis plus de 100 jours

Des orques visibles à la surface de l'eau.

Des orques en voie de disparition nagent à Puget Sound, dans l'État de Washington.

Photo : Associated Press / Elaine Thompson

Radio-Canada

Le groupe J, des épaulards résidents du Sud, n’a pas été aperçu dans la mer des Salish depuis plus de 100 jours, un comportement inhabituel qui inquiète des scientifiques.

Ces épaulards passent habituellement les mois d’été dans les eaux situées entre l’île de Vancouver et l'État de Washington pour se nourrir de saumons quinnat qui retournent dans le fleuve Fraser.

Le saumon étant en déclin, leur présence a diminué au cours des dernières années. Or, une aussi longue absence est sans précédent, déplore Monika Wieland Shields, cofondatrice de l’organisation américaine Orca Behaviour Institute.

Cette dernière croit que les épaulards sont allés se nourrir ailleurs, notamment à Swiftsure Bank, au large de l'extrémité ouest du détroit de Juan de Fuca, où ils ont déjà été aperçus.

Les autres groupes de résidents du Sud, K et L, ont l’habitude de passer plus de temps à l’extérieur de la région.

C’est le groupe J qui est vraiment considéré comme le plus local des trois. On les voit normalement chaque mois de l'année ici, année après année, indique Monika Wieland Shields.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !