•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des soldats d’Edmonton vont aider à combattre les feux en C.-B.

Un avion qui largue du retardateur de feu sur une falaise avec des arbres.

Un avion largue du retardateur de feu près de l'incendie de Nk'Mip le 19 juillet.

Photo : Mike Fitzpatrick

Radio-Canada

Les Forces armées canadiennes ont annoncé que jusqu’à 350 soldats d'Edmonton arriveront dans la région de l’Okanagan cette semaine pour apporter leur aide au travail de BC Wildfire.

Les soldats seront mobilisés à Vernon, à environ 440 kilomètres au nord-est de Vancouver. Ils accompagneront les pompiers afin de surveiller la ligne de feu en prenant part aux procédures de ratissage et en enlevant les matériaux brûlants et dangereux le long de l’incendie.

Les troupes devraient rester en Colombie-Britannique au moins jusqu’au 30 août, et de l’aide militaire supplémentaire pourrait être envoyée si nécessaire, indiquent les Forces armées canadiennes.

Au début du mois de juillet, des ressources des Forces armées canadiennes ont déjà été déployées dans la province, notamment afin d’assurer le transport aérien du personnel, des fournitures et de l'équipement vers les zones touchées par les incendies et en dehors de ces dernières.

Ottawa a approuvé cette semaine la demande d'aide formulée par la Colombie-Britannique.

En plus des 350 soldats de l'armée, une centaine de pompiers en provenance du Mexique va aussi arriver dans la province dans les prochains jours.

La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) déploiera vendredi 100 pompiers québécois supplémentaires ainsi qu’une équipe de gestion de feux majeurs.

En tout, plus de 3000 pompiers combattent les feux.

La Colombie-Britannique a déclaré l’état d’urgence le 20 juillet.

Jeudi, plus de 4300 propriétés sont concernées par un ordre d'évacuation à travers la province et plus de 17 000 autres sont sur le pied d'alerte.

Jeudi, le feu de Lytton Creek a entraîné la déclaration d'un ordre d'évacuation pour 169 propriétés dans le secteur de Spences Bridge. Mercredi, 356 propriétés ont dû être évacuées dans la région de central Kootenay.

En date du 22 juillet, il y a près de 300 feux de forêt en Colombie-Britannique, dont plus de 100 sont situés dans la région de l'intérieur de la province.

La lutte contre les incendies dans la région a été difficile pour les équipes de secours qui ont dû affronter les vents violents qui poussent le feu dans des forêts très sèches. Certaines régions n’ont pas eu de pluie depuis près de cinq semaines.

Les prévisions météorologiques mentionnent un temps chaud, sec et venteux tout au long de la semaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !