•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sécheresse : la situation est pire que dans les années 1980, dit le NPD

Le chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan, Ryan Meili, et le député Trent Wotherspoon s'adressent aux médias au sujet de la sécheresse qui s'abat sur la Saskatchewan.

Le NPD interpelle les gouvernements de la Saskatchewan et du Canada pour obtenir une aide immédiate.

Photo : Radio-Canada / Adam Hunter

Radio-Canada

Au lendemain de sa tournée dans quelques régions durement touchées par la sécheresse, le Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan a constaté le cri du cœur des agriculteurs et des producteurs de bétail.

La récolte de foin est inexistante. L’eau est asséchée ou toxique pour le bétail, a clamé le porte-parole en matière d’agriculture du parti, Trent Wotherspoon.

Le chef du NPD, Ryan Meili, a participé à cette tournée dans quelques régions de la province mercredi. Il a fait un parallèle avec la situation des années 1980, la sécheresse et les problèmes d’insectes qu’il a connus alors qu’il habitait dans le sud-ouest de la Saskatchewan.

C’est pire que dans les années 80. Les parasites endommagent les cultures. C’est la quatrième année de sécheresse. Les réserves d'humidité ont disparu. Les réserves financières ont disparu.

Une citation de :Ryan Meili, chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan

Lettre ouverte à Scott Moe et à Justin Trudeau

Après avoir constaté la crise avec des familles d’agriculteurs, le NPD de la Saskatchewan a fait parvenir une lettre ouverte aux gouvernements fédéral et provincial pour demander une aide immédiate.

Nous savons que le changement climatique rendra des événements comme celui-ci plus fréquents et plus dommageables à l'avenir. Nous avons besoin d'un plan sérieux pour aider les producteurs et les éleveurs à traverser cette année de sécheresse, et d'un plan à long terme pour assurer le succès du secteur agricole dont nous dépendons tous, ont écrit les deux députés dans leur lettre.

Selon eux, la gravité de la situation s'accentue tous les jours en raison des températures élevées et du manque de précipitations.

Le blé est déjà brun. Les producteurs n'ont pas accès aux aliments et à l'eau. [...] C'est un appel à l'aide pour mettre en place dès maintenant un programme d'aide substantiel.

Une citation de :Ryan Meili, chef du Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan

Le NPD veut rencontrer d’autres agriculteurs saskatchewanais, ainsi que des Albertains, qui font face à la même crise pour commencer à planifier et trouver des solutions à long terme.

L’aide est déjà là

Le ministre de l’Agriculture David Marit a défendu les actions de son gouvernement dans une lettre adressée à Ryan Meili et Trent Wotherspoon.

Il affirme que la Saskatchewan Crop Insurance Corporation s’est concentrée à remédier à la pénurie d’aliments en permettant aux cultures à faible rendement d'être immédiatement coupées pour l'alimentation animale.

Le ministre ajoute que le financement maximal reçu par un agriculteur a été rehaussé par le Farm and Ranch Water Infrastructure Program pour l’installation d’un système d’irrigation.

Pour la période du 1er avril 2021 au 31 mars 2022, le remboursement maximal pour les éleveurs de bétail passera à 150 000 $, indique le ministre dans sa lettre.

David Marit confirme qu’il travaille officiellement avec ses homologues des provinces touchées ainsi qu’avec le fédéral dans le cadre du programme Agri-relance, qui aide les producteurs à faire face aux coûts exceptionnels engendrés par une catastrophe.

Avec les informations de Joseph Elfassi

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !