•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un livre pour raconter l'histoire de la réserve faunique des Laurentides

Un camion circule sur la route 175 en été.

La route 175 relie le Saguenay à Québec.

Photo : Radio-Canada

Depuis l’avènement de la route à quatre voies divisées dans la réserve faunique des Laurentides, il est difficile pour certains d’imaginer qu’entreprendre un périple à partir de la région pour se rendre à Québec relevait autrefois de l’épopée.

D’abord à cheval et en carriole, le voyage était ardu. Même en voiture, des années plus tard, il fallait littéralement s’atteler avant de prendre la route du Parc, laquelle est demeurée inaccessible l’hiver jusqu’aux années 1950.

Ces parcelles d’histoire sont relatées dans un livre intitulé Le parc des Laurentides, 125 ans du territoire. À l’occasion du 125e anniversaire de la réserve faunique, l’historien et professeur émérite Marc Vallières a revisité les annales historiques entourant la création de cette immense aire protégée, aussi bucolique qu’hostile à une certaine époque.

C’est le directeur de la réserve faunique qui avait cette idée depuis un certain temps et qui a communiqué avec moi pour voir si c’était possible de préparer un ouvrage à l’occasion du 125e anniversaire de la création du parc des Laurentides, a mis en contexte Marc Vallières, au cours d’une entrevue accordée à l’animateur de l’émission matinale C’est jamais pareil, Frédéric Tremblay.

Si les archives datant de l’époque de la création de la réserve sont abondantes et minutieusement conservées, il en va tout autrement des documents de l’histoire récente, rarissimes. La cueillette a donc représenté un défi pour l’auteur, qui a dû se rabattre sur des journaux.

Curieusement, c’est la période la plus récente qui est la plus difficile. L’administration de la réserve faunique et des parcs fait partie de la Sépaq. Ce sont des organisations plus axées sur la gestion des services que sur la conservation des archives, a-t-il fait valoir.

Les chroniques signées au fil des ans par des experts de chasse et de pêche ont notamment alimenté Marc Vallières.

Un livre accessible

Le livre, paru aux Publications du Québec, est décrit par son auteur comme un ouvrage scientifique, mais accessible au grand public, grâce à l'insertion de personnages connus qui ont marqué l’histoire du parc.

C’est un espace sauvage peu accessible, mais dans lequel il a fallu aménager des moyens de communication pour relier le Saguenay-Lac-Saint-Jean à la région de Québec, a souligné Marc Vallières, qui n’a pas manqué de rappeler que l’enjeu de la route du Parc ne date pas d’hier.

Source de nombreux cours d’eau, la réserve faunique des Laurentides regroupe toujours des clubs de chasse et de pêche privés qui existaient autrefois et qui ont pu poursuivre leurs activités après la création de la réserve faunique. Ce vaste territoire fait aussi le bonheur des motoneigistes l’hiver.

Avec Frédéric Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !