•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

12e Festival de l'Assomption : une occasion de réflexion collective

Une basilique.

La Basilique Notre-Dame-du-Cap accueille la 12e édition du Festival de l'Assomption.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Radio-Canada

La prochaine édition du Festival de l’Assomption, qui se déroulera du 7 au 15 août sous le thème « Vivre autrement », a bon espoir d’accueillir des visiteurs des États-Unis cette année.

Martin Yelle, directeur de la mission pour le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, qui dévoilait jeudi la programmation du festival, s’est dit satisfait de la décision du gouvernement canadien d'ouvrir la frontière aux voyageurs américains doublement vaccinés dès le 9 août.

Une grande partie des visiteurs au festival proviennent habituellement de communautés religieuses aux États-Unis. Le directeur estime toutefois qu'ils seront de la partie, cet été, mais en moins grand nombre. À l’habitude, plusieurs grands groupes font le voyage en autobus. 

Réfléchir aux derniers mois de pandémie

Cette année, l'offre culturelle de l’événement inclut des humoristes comme Samuel Flynn et un spectacle familial mettant en vedette la conteuse Jacinthe Lavoie. Le grand gagnant de Star Académie 2021, William Cloutier, sera aussi en visite à l’occasion d’une entrevue introspective devant public. L'organisation souhaite marier les célébrations religieuses et les prestations artistiques grand public.

En ce qui concerne l'hébergement, les options sont un peu plus limitées cette année pour les festivaliers. La Maison de la Madone, qui accueille normalement des visiteurs, n'est pas ouverte en raison de la pandémie. 

Un symbole bien visible au Sanctuaire

Avec les découvertes de sépultures sur les sites d’anciens pensionnats autochtones un peu partout au pays, Martin Yelle ne sait pas si la popularité et l'affluence du festival s’en verront affecter de manière importante.

Des souliers sont posés sur les escaliers d'une église.

Des paires de chaussures ont été déposées sur les escaliers de la Basilique Notre-Dame-du-Cap, en mémoire des sépultures anonymes découvertes un peu partout au pays.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Peut-être, je ne sais pas. Chaque personne reçoit ça d’une manière différente. On est un lieu qui a quand même été, je dirais, ouvert à cette réflexion-là, admet-il. 

Le directeur souhaite laisser les personnes s’exprimer sur ces événements comme plusieurs l’ont fait en déposant des souliers sur les escaliers de la Basilique Notre-Dame-du-Cap. 

C’est un symbole, il faut laisser les gens s’exprimer face à ces événements-là. C’est pour ça qu’évidemment, on a jamais eu l’idée d’enlever ça. Je pense que c’est important de laisser les gens s’exprimer, admet-il.

Rappelons que le Festival de l'Assomption est l'un des attraits touristiques les plus importants en Mauricie. Il accueille chaque année près de 45 000 personnes, dont 15 000 seulement lors de la Fête de l’Assomption, le 15 août.

Avec les informations de Magalie Masson 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !