•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La baie de Beauport désormais accessible aux personnes en fauteuil roulant

Un homme en fauteuil roulant sur un tapis placé sur le sable d'une plage. Il est avec sa femme et ses enfants.

Ce tapis permet aux personnes en fauteuil roulant d'accéder à l'eau à la baie de Beauport.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Maxime Boily est un habitué de la baie de Beauport. Pour la première fois, cet été il n'aura pas besoin de ses amis pour l'amener dans l'eau. Il peut désormais utiliser un tapis sur lequel son fauteuil peut rouler sans encombre.

J’arrivais avec mon fauteuil, c’est un ami qui tirait en avant et l’autre poussait en arrière jusqu’à ce qu’on arrive au bord, explique M. Boily, également président du Carrefour familial des personnes handicapées.

Rouler dans le sable, c'est toujours difficile, on ne se le cachera pas, lance-t-il.

À marée haute, le nouveau tapis donne directement accès à l'eau, tandis qu'à marée basse, le sable plus proche de l'eau est suffisamment dur pour permettre aux fauteuils de rouler sans problème.

Ça nous permet de rouler presque comme sur un trottoir.

Une citation de :Maxime Boily, président du Carrefour familial des personnes handicapées

Ce n'est pas une première au pays, mais il s'agit du seul aménagement de ce type à Québec. Toutefois, la Ville devrait installer un autre tapis à la base de plein air de Sainte-Foy l'année prochaine.

M. Boily salue cette initiative qui permet aussi à des personnes avec d'autres types de handicaps de profiter des lieux. On se sent plus inclus. [...] Je trouve ça super important de faire des activités de plein air, pas juste des activités adaptées à l'intérieur. On peut se joindre à tout le monde, ajoute-t-il.

Une homme en fauteuil roulant sur un tapis qui mène vers l'eau à la baie de Beauport.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Maxime Boily est le président du Carrefour familial des personnes handicapées.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

La baie de Beauport a bénéficié d'une subvention de 17 000 $ de la Ville et du Port de Québec pour l'installation du tapis, long de 270 pieds. Signe qu'il y avait un besoin : les visiteurs à mobilité réduite sont beaucoup plus nombreux cette année, selon le directeur des opérations à la baie de Beauport, Christophe Roy.

Je pense que quand on installe quelque chose comme ça, on crée un engouement, je pense que cette année j’en vois plus que je n'en ai jamais vu. Sincèrement, les autres années, on pouvait les compter sur les doigts de la main, se félicite M. Roy.

Créer un parcours

La direction de la baie de Beauport a aussi investi dans des tables de pique-nique adaptées aux fauteuils roulants et des rampes pour les accès aux douches et pour la boutique.

Le but premier, c’était de créer un parcours de la personne à mobilité réduite, c’est-à-dire qu’elle part de sa voiture, elle arrive seule, elle peut aller au restaurant, elle peut aller au bar, elle peut aller sur la plage, aux toilettes, prendre une douche, se baigner, explique-t-il.

Christophe Roy à la baie de Beauport en entrevue avec Radio-Canada.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le directeur général de la baie de Beauport, Christophe Roy.

Photo : Radio-Canada

D'ici l'an prochain, la direction espère pouvoir faciliter la baignade des visiteurs qui ont du mal à se déplacer.

On regarde pour des hippocampes, ce sont des fauteuils à trois roues, des grosses roues qui roulent dans le sable et qui peuvent aller dans l’eau aussi. On est aussi en train de regarder pour des paddleboards adaptés, indique M. Roy.

D'ici 2024, la Ville de Québec investira annuellement 5,6 millions de dollars pour améliorer l'accessibilité universelle de ses différentes installations.

Avec les informations de Camille Carpentier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !