•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stoneham va aménager un parc canin au mont Wright

Le parc du Mont Wright compte 7.53 kilomètres de sentiers.

Le parc du mont Wright (archives).

Photo : Radio-Canada

Un parc canin verra le jour au pied du mont Wright à Stoneham.

Après la construction d’un pavillon d’accueil et l’instauration d’une tarification de 7 $ pour accéder à la montagne, la Ville prévoit débuter la construction du parc à l’automne pour une ouverture au printemps ou encore l’été prochain.

Des marcheurs dans un sentier du mont Wright.

Des marcheurs dans un sentier du mont Wright.

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Préserver les sentiers

Un des objectifs de l’aménagement d’un parc à chiens est de conserver les sentiers les plus propres possibles, notamment en permettant aux canidés de se soulager avant d’aller se promener dans la montagne.

Ce qu'on souhaite c'est que les chiens qui viennent de sortir des voitures fassent un petit arrêt au parc à chien avant d'aller dans la montagne. Ça va alléger un peu l'impact dans les sentiers de leur présence, mentionne la directrice des loisirs, de la culture, de la vie communautaire et des communications pour la Municipalité, Gaétane Deschênes.

Ce terrain feuillu et boisé pourrait devenir un parc à chien.

Le site qui accueillera le parc canin n'est pas encore déterminé, mais ce terrain fait partie des possibilités.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Emplacement à préciser

L’infrastructure sera aménagée à l’entrée des sentiers, dans le boisé situé entre le pavillon d’accueil et l’autoroute. L’endroit exact reste toutefois à déterminer.

L'implantation finale n'est pas encore possible parce qu'il y a d'autres travaux préalables qui doivent être exécutés. Suite à ça, on va savoir exactement où est le terrain de jeu et où on va pouvoir déployer le parc à chiens. On veut demeurer très nature. Il y aura une clôture, mais à l'intérieur il y aura encore des arbres, précise Gaétane Deschênes.

Usagers divisés

Les usagers et voisins du parc rencontrés sur place semblent divisés quant à l’utilité du projet.

On s'entend qu'un parc à chiens on va probablement entendre des jappements et c'est vraiment à proximité juste derrière. Sur le terrain ici, on voit le pavillon d'accueil, estime une voisine, Karine Tremblay, elle-même propriétaire d’un chien.

Ça permettrait au moins de garder les sentiers un peu plus propres et ça permettrait aux animaux de s'amuser entre eux aussi, croit pour sa part Maxime Cadieux.

Le parc lui-même est déjà un grand parc canin. Je ne vois pas l’utilité. Je questionne la logique derrière ça, lance un autre usager propriétaire d’un chien, Dominic Rouleau.

Les plans et les coûts du projet devraient être déterminés cet automne.

L'instauration de la tarification retardée

L'instauration de la tarification de 7 $ par adulte pour accéder au mont Wright, qui devait débuter le 1er juillet, est repoussée. Elle devrait être mise en place au cours du mois d’août. Ce report est causé par un retard dans la livraison de la borne de paiement.

Avec les informations de Marc-Antoine Lavoie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !