•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vandaliser les églises n’est pas une noble cause, dit la police de Vancouver

Une église brûle au loin avec un camion de pompier devant.

L'Église orthodoxe St. George est l'une des nombreuses églises à avoir été la proie d'un incendie au cours des dernières semaines.

Photo : Twitter/@vanishedeyes

Alors qu’un nombre grandissant d’établissements religieux ont été ravagés par les flammes ces dernières semaines, la police de Vancouver appelle les témoins à signaler toute activité suspecte autour des églises de la ville.

Roches jetées dans des fenêtres d’églises, bâtiments recouverts de graffitis ou menace d’incendies : les actes de méfaits et de vandalisme envers les églises de la ville connaissent une hausse significative depuis le début de l’été, souligne le sergent Steve Addison. 

Le sergent Steve Addison en point de presse.

Pour le moment, aucune arrestation n’a été effectuée en lien avec ces incidents.

Photo : Radio-Canada

Le service de police de Vancouver enquête en ce moment sur 13 incidents survenus depuis le 2 juin. Nous sommes préoccupés par leur fréquence, dit-il. Ils peuvent susciter d’autres crimes et mettre des personnes en danger.

Il y a d’autres façons de manifester sa colère 

Cette hausse récente des méfaits est en lien avec la découverte de tombes non marquées près d'anciens pensionnats pour Autochtones, gérés par des congrégations religieuses, indique le sergent Steve Addison. 

Il souligne toutefois qu'il ne formule aucune conclusion sur les motifs de ces crimes. Les enquêtes sont toujours en cours. 

Nous comprenons que ces nouvelles sont émouvantes et traumatisantes, soutient Steve Addison. (...) Il y a de meilleures façons de manifester son point de vue, sa colère et sa frustration.

Les gens peuvent penser qu’ils agissent pour une noble cause, mais ce n’est pas le cas.

Une citation de :Sergent Steve Addison, Service de police de Vancouver

C’est criminel et cela se répercute sur les autres, poursuit-il, ajoutant que participer à une marche pacifique, adhérer à un parti politique ou se lancer dans une activité caritative en soutien aux survivants des pensionnats pour Autochtones sont des façons plus appropriées de faire valoir ses idées. 

Au cours des dernières semaines, de nombreuses églises ont été la proie d'incendies en Colombie-Britannique, à Yellowknife, en Alberta et en Saskatchewan. Ailleurs au pays, des églises ont été l'objet de vandalisme.

Des membres de Premières Nations ont par ailleurs demandé que cessent ces actes de vandalisme, qui ne font qu'ajouter à la douleur des Autochtones, selon eux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !