•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des souvenirs précieux du premier film de Disney tourné à Terre-Neuve, il y a 36 ans

Madeleine Florent dans son jardin.

Madeleine Florent garde des souvenirs très précis des célébrations à Bay de Verde, T.-N.-L., après le tournage d'un film de Disney, en 1985.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a annoncé en grande pompe, le mois dernier, qu’une équipe de Disney sera bientôt dans la province pour tourner le prochain film de Peter Pan. Ce ne sera pas le premier film de Disney réalisé sur l’île.

Madeleine Florent se souvient bien des réalisateurs et des techniciens de Disney qui sont arrivés en sol terre-neuvien en 1985. Elle a même été invitée aux célébrations pour marquer la fin du tournage, à Bay de Verde.

Quand j’ai entendu la nouvelle que Disney venait à Terre-Neuve tourner un film, il y a quelqu’un qui a dit à la radio que c’était la première fois que Disney venait ici. Je me suis souvenue que non, en fait, ce n’était pas la première fois et qu’ils étaient venus en 1985. J’avais eu la chance d’être impliquée là-dedans.

Une citation de :Madeleine Florent

La résidente de Torbay était l’amie d’Émile Benoit, le violoniste reconnu de la péninsule de Port-au-Port. Disney avait recruté le musicien pour participer au film à 360 degrés, intitulé Images du Canada et narré par Christopher Plummer, qui a été présenté à l’exposition mondiale de 1986.

Regardez le film Images du Canada, réalisé en 1985 :

C’était une série de vignettes, où on allait voir ce que les gens faisaient à Igloolik, à Bay de Verde, dans d’autres endroits au Canada. C’était le concept, explique John Houston, qui a sillonné Terre-Neuve pour Disney en 1984 afin de trouver l’endroit parfait pour mettre en vedette la culture maritime de cette province de l’est.

Toute une production

Un an plus tard, l’équipe de Disney a filmé les pêcheurs de Bay de Verde pendant qu’ils mettaient leurs bateaux à l’eau. Tout le village, même le prêtre qui bénissait la flotte, a été recruté pour participer au tournage élaboré. Plus tard, Disney a filmé des musiciens folkloriques, dont Émile Benoit, qui divertissaient les pêcheurs à la fin de leur journée de travail.

Pour créer son film à 360 degrés, l’équipe a utilisé 9 caméras qui tournaient en même temps. Le réalisateur, Jeff Blyth, devait s’accroupir en dessous des caméras pour ne pas être dans la prise de vue.

Si nous étions une équipe de documentaire, nous aurions pu prendre nos prises de vue et tourner ce dont nous avions besoin de tourner assez rapidement. Mais avec tout l’équipement et la logistique, c’était comme si nous avions une armée, raconte Jeff Blyth, basé en Californie.

Un accueil inoubliable

Jeff Blyth et John Houston disent garder des souvenirs chéris de leur séjour à Bay de Verde. Ils racontent que, lorsqu’ils cherchaient un quartier général pour leur équipe, le maire leur a proposé son bureau. Lorsqu’ils cherchaient un hébergement, plusieurs résidents leur ont offert leur maison.

À Bay de Verde, ils ont donné leur temps, ils nous ont invités dans leur maison, c’était quelque chose qu’on ne voit pas ailleurs. J’ai fait des tournages autour du monde, mais il y a vraiment quelque chose d'unique à Bay de Verde. Ce sera impossible d’oublier leur accueil, estime John Houston, en ajoutant que Disney a acheté de l’équipement de communication destiné aux pompiers municipaux pour remercier le village avant de reprendre l'avion.

Madeleine Florent a manqué le tournage, qui a duré environ 10 jours, mais elle se souvient des célébrations qui ont marqué la fin du séjour de l’équipe de Disney à Bay de Verde.

Je travaillais au fédéral et on n’a pas voulu me donner la journée de congé, alors j’ai monté à 16 h et je suis arrivée à temps pour la fête, se souvient-elle.

Ce dont je me souviens le plus, ce sont les bols après bols de crabe frais. Oh my god, oui. J’aime beaucoup le crabe […] et à Bay de Verde c’est connu pour le crabe, alors tout le village était invité à la fête. Walt Disney avait payé une grosse fête, le village était tellement excité. C’était vraiment spécial.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !