•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un voleur de voiture arrêté sur le tarmac de la base de Bagotville

Des CF-18 stationnés sur le tarmac de la base militaire.

L'homme s'est rendu sur le tarmac de la base militaire de Bagotville au volant de la voiture volée.

Photo : Radio-Canada / Vicky Boutin

Radio-Canada

Un individu a semé l’émoi en faisant irruption sur la base militaire de Bagotville au volant d’un véhicule volé mercredi avant-midi.

Selon Maxime Cliche, porte-parole de la 3e Escadre Bagotville, la police militaire est intervenue pour procéder à l'arrestation de l’homme qui était parvenu à se rendre jusque sur le tarmac de l'aéroport, après avoir forcé les guérites de la zone sécurisée. Notre priorité était de protéger nos membres, précise-t-il, ajoutant qu'une dizaine de personnes se trouvaient sur place à proximité des avions-chasseurs CF-18 stationnés au sol.

Pour des raisons de sécurité opérationnelle, on ne peut pas vous dévoiler exactement ce qu'il a fait. Il n'y a personne qui a été blessé physiquement. Il y a eu des bris mineurs qui ont été faits au niveau du matériel, mais rien pour affecter nos opérations. Si les gens se levaient le nez en après-midi, nos CF-18 étaient encore dans le ciel et nos opérations se poursuivaient normalement.

Le militaire ajoute que le protocole de la base a été respecté et que l'individu a été arrêté et livré au Service de police de Saguenay en 10 minutes.

Une enquête est en cours par la police militaire pour déterminer les actes criminels qui auraient été commis sur le territoire de la base

Une citation de :Maxime Cliche, porte-parole, 3e Escadre Bagotville

Le porte-parole ajoute que les autorités militaires vont aussi analyser les conséquences d'une telle intrusion plutôt inhabituelle à proximité des appareils militaires.

C'est sûr que dès que quelqu'un entre en zone sécurisée, nos processus sont enclenchés le plus vite possible, le mieux c'est, souligne Maxime Cliche. Lorsqu'un événement comme ça arrive, c'est sûr qu'il y a des leçons qui sont apprises. C'est de là que nous, dans les Forces armées canadiennes, les leçons apprises on se développe, on s'améliore, et si un événement qui devait arriver dans le futur comme celui-ci, nous serons préparés.

Vol de véhicule

Avant de se frayer un chemin jusqu’aux installations militaires, l’homme s’était introduit dans une maison située sur le boulevard Saguenay Ouest, mardi soir, en fracassant une fenêtre de la porte d’entrée. Il a menacé la résidente de l’endroit et a exigé qu’elle lui donne les clés de son véhicule, une petite Kia Rio. L’individu a pris la fuite tout de suite après au volant de la voiture.

L'individu comparaît

L'homme de 33 ans a comparu mercredi après midi pour les événements survenus mardi soir. Il est accusé de menaces de mort, de menace de brûler, de détruire ou d'endommager un bien, d'introduction par effraction, de vol d'auto et de méfait de moins de 5000 $.

Quant aux événements qui se sont produits sur le terrain de la base de Bagotville, l'homme pourrait être accusé de conduite en état d'ébriété et de méfaits, mais l'enquête est menée en parallèle par les policiers militaires.

Le juge a émis hier une ordonnance psychiatrique de cinq jours pour connaître l'état de santé du suspect.

Avec les informations de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !