•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arrestations pour vandalisme dans un cimetière de Mont-Saint-Hilaire

Plusieurs pierres tombales renversées.

Une vingtaine de pierres tombales ont été renversées par deux jeunes filles dans un cimetière de Mont-Saint-Hilaire.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À Mont-Saint-Hilaire, la police a arrêté deux jeunes filles relativement à des actes de vandalisme dans un cimetière.

Au total, une vingtaine de pierres tombales ont été renversées et une clôture a été arrachée dans le cimetière de la rue Désautels.

Les faits se sont produits en plein jour, le mercredi 7 juillet, vers 14 h. Des témoins ont vu deux jeunes filles en train de renverser les pierres tombales et ont appelé la police.

Une clôture de cimetière à terre.

Une clôture a été arrachée dans le cimetière de la rue Désautels à Mont-Saint-Hilaire.

Photo : Radio-Canada

Les adolescentes, mineures, ont été arrêtées puis relâchées.

Leur dossier a été soumis au directeur des poursuites criminelles et pénales de la chambre de jeunesse à sainte Hyacinthe, explique Jean-Luc Tremblay, porte-parole de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent.

C’est la deuxième fois que le cimetière est profané au cours des dernières semaines. Il faudrait y avoir plus de surveillance, c’est triste pour les personnes qui sont obligées de payer pour faire remonter ces pierres-là, rapporte une riveraine.

Je trouve ça irrespectueux… Évidemment, c’est effrayant […] c’est gratuit, mais c’est des adolescentes, ajoute une autre femme.

J'ai l'impression que c'est un geste isolé, croit Yves Corriveau, maire de Mont-Saint-Hilaire, affirmant qu'il va augmenter le nombre de patrouilles dans le secteur.

Les familles concernées ignorent encore qui payera les coûts pour la réparation des pierres tombales.

Avec les informations de Karine Bastien.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !