•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maritime Electric réduit sa limite d'énergie solaire que peuvent produire ses clients

Un homme travaille sur la mise en œuvre d'un panneau solaire.

Selon Maritime Electric, de plus en plus d'insulaires songent à installer des panneaux solaires.

Photo : Avec la gracieuseté d'Alex Ittimangnaq

Radio-Canada

Le principal fournisseur d’électricité de l’Île-du-Prince-Édouard impose désormais une limite de production plus basse aux insulaires qui utilisent des panneaux solaires pour alimenter leur maison ou leur entreprise en énergie.

Maritime Electric a abaissé de 100 à 30 kilowatts la capacité de production pour ses clients, nouveaux et existants, avec qui elle conclut des accords de production d’énergie solaire.

L’entreprise dit vouloir protéger l’intégrité de son système de distribution en raison du grand nombre de nouveaux clients qui installent des panneaux solaires.

La porte-parole de Maritime Electric, Kim Griffin, affirme que la société a vu un énorme afflux de demandes de comptage net en raison des incitations provinciales à l’électricité solaire.

Kim Griffin, porte-parole de Maritime Electric.

Kim Griffin, porte-parole de Maritime Electric

Photo :  CBC / Jessica Doria-Brown

Il s’agit vraiment de maintenir la constance de la tension électrique pour tous les clients, dit-elle.

Maritime Electric compte 80 000 clients. Ces changements touchent environ 900 clients.

La société souligne que la plupart des utilisateurs résidentiels ne nécessitent pas une capacité supérieure à 30 kilowatts.

Les exploitations agricoles et les entreprises d’énergie renouvelable sont cependant les plus susceptibles d’être touchées par ce changement.

Aucune consultation avec la province

Cette annonce survient alors que la province continue d'inciter les résidents à générer leur propre énergie renouvelable.

Le ministre provincial de l’Énergie, Steven Myers, se dit déçu et frustré que l’entreprise n’ait pas consulté le gouvernement avant d’effectuer ce changement, en décembre dernier.

Le ministre a appris la nouvelle il y a quelques semaines.

Je crois à l’énergie décentralisée et à ses capacités. Si notre réseau doit être modifié afin d'accepter ces changements, alors nous nous attendons à ce que Maritime Electric nous en parle, plutôt que d’effectuer des changements à grande échelle sans nous en informer.

Une citation de :Steven Myers, ministre de l’Énergie de l'Île-du-Prince-Édouard

Nous avons mis en place l’un des programmes de rabais solaires les plus importants de tout le pays, rappelle-t-il.

Le ministre des Transports, de l'Infrastructure et de l'Énergie de l'Île-du-Prince-Édouard, Steven Myers.

Le ministre des Transports, de l'Infrastructure et de l'Énergie de l'Île-du-Prince-Édouard, Steven Myers

Photo : CBC / Ken Linton

L’Île-du-Prince-Édouard a lancé un programme de remise sur l’électricité solaire en 2019 et offre de payer 40 % des coûts, et ce, jusqu’à 10 000 $, lorsque les résidents installent des panneaux solaires à leur domicile ou leur entreprise.

La province s’est engagée à réduire autant que possible ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

Steven Myers se demande si Maritime Electric est bien en phase avec le gouvernement pour atteindre ces objectifs en matière d’émissions.

Si ce n’est pas le cas, nous devrons examiner ce qu’il faut faire pour corriger la situation, dit-il.

Avec les informations de Kerry Campbell de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !