•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 1re dose d’ici le 27 juillet pour être pleinement vacciné à la rentrée scolaire

Une personne applique un petit coton à l'endroit de la piqûre du vaccin.

Seuls les élèves âgés de plus de 12 ans sont admissibles au vaccin.

Photo : getty image/istockphoto

Les élèves manitobains qui souhaitent être pleinement vaccinés contre la COVID-19 à la rentrée doivent recevoir leur première dose de vaccin d’ici le 27 juillet, selon les autorités sanitaires.

Les parents de jeunes âgés de 12 à 17 ans devraient essayer de prendre rendez-vous pour la première dose de leur enfant durant la prochaine semaine, dit Joss Reimer, médecin en chef du ministère de la Santé et des Aînés et responsable du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination, lors d’une conférence de presse mercredi.

Si les jeunes n’ont pas reçu leur première dose avant cette date, ils n’auront pas le temps d’obtenir leur deuxième dose et de développer leur immunité avant que les classes reprennent en septembre.

C’est le bon moment pour ajouter cela à votre calendrier d’été, dit la Dre Reimer.

Elle rappelle qu'il faut attendre un minimum de 28 jours entre la première et la deuxième dose du vaccin.

Si une personne recevait un vaccin mardi prochain, elle ne pourrait pas recevoir sa deuxième dose avant le 24 août.

Pour atteindre l’immunité maximale, il faut attendre 14 jours après la deuxième vaccination.

Ainsi, une personne ayant reçu son deuxième vaccin le 24 août serait pleinement protégée le 7 septembre, la première journée de l’année scolaire 2021-2022.

Les jeunes qui obtiennent leur première dose avant le 2 août et ceux qui sont pleinement vaccinés avant le 6 septembre participeront automatiquement à un tirage pour obtenir plusieurs bourses d’études de 25 000 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !