•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : ralentissement de la vaccination et surplus de doses en Alberta

Un adolescent se fait vacciner contre la COVID-19.

Selon un sondage Angus Reid, 22 % des Albertains hésitent à se faire vacciner.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La province affirme qu’elle n’a pas encore atteint son niveau maximal de vaccination. L'Alberta signale un important surplus de doses et un ralentissement de la demande pour la prise de rendez-vous.

L’engouement pour la vaccination semble s'essouffler en Alberta. Lundi, 21 442 personnes se sont fait vacciner contre la COVID-19, selon la province.

À titre de comparaison, le 20 mai dernier, 80 760 personnes avaient reçu une dose de vaccin. Il s'agissait du record de vaccination quotidien depuis le début de la campagne de vaccination de la province.

Malgré tout, le ministre albertain de la Santé, Tyler Shandro, dit que la province n’a pas encore atteint de plateau.

Nous savons que nous ne vaccinerons jamais 100 % de la population, a-t-il déclaré en conférence de presse mercredi.

Il a ajouté que la province s’attendait à un ralentissement de la vaccination durant l’été et qu’elle continuait à élaborer des stratégies pour améliorer l’accès aux vaccins.

Dans une déclaration par courriel, le porte-parole de Santé Alberta, Tom McMillan, affirme que 288 000 rendez-vous ont été pris pour les 14 prochains jours. Il ajoute que la vaccination sans rendez-vous est également offerte dans certains endroits à travers la province.

Il précise également que, mis à part un petit nombre de doses de vaccin d'AstraZeneca, les surplus de vaccin de la province n'expireront pas avant la fin de l'année.

Surplus de vaccins

Actuellement, la province dispose d’un surplus d’environ 900 000 doses de vaccin contre la COVID-19.

Elle devrait également recevoir plus de 1 million de doses de vaccin Pfizer-BioNTech d’ici le 15 août.

Tom McMillan précise que, mis à part un petit nombre de doses de vaccin d'AstraZeneca, les surplus de vaccins de la province n'expireront pas avant la fin de l'année.

Les Albertains réticents

Selon un récent sondage Angus Reid, un Albertain sur cinq hésite à se faire vacciner contre la COVID-19, soit deux fois plus que la moyenne canadienne.

L’Alberta arrive d’ailleurs au deuxième rang des provinces ayant le taux de vaccination le plus bas au Canada.

Selon le gouvernement canadien, en date du 10 juillet, 62,15 % de la population albertaine avaient reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19.

Seuls la Saskatchewan (61,83 %) et le Nunavut (55,65 %) ont des taux de vaccination inférieurs à celui de l’Alberta.

À la même date, 68,80 % de la population canadienne avait reçu au moins une dose d'un vaccin contre la COVID-19.

Nous continuerons à trouver des manières innovantes pour augmenter la distribution des premières et deuxièmes doses. Deux des aspects importants de la campagne [d’information] sont la sécurité et l’efficacité des vaccins, affirme Tyler Shandro.

Le professeur adjoint à l’École de politiques publiques de l’Université de Calgary, Jean-Christophe Boucher, affirme que les Albertains âgés de 18 à 39 ans sont les plus réticents.

Il soutient que les décisions et le discours du gouvernement de Jason Kenney, qui a entre autres écarté l’idée d’un passeport vaccinal, contribuent au phénomène.

La narrative employée par le gouvernement Kenney a mis l’accent sur la liberté individuelle, a mis de côté toute allusion à la vaccination obligatoire, à un passeport vaccinal, ce qui fait en sorte que dans une large mesure, tous les gens qui ne se sont pas fait vacciner en Alberta ne voient pas d’effets négatifs, explique-t-il.

Réserve de vaccins

Santé Alberta affirme que les surplus de vaccins pourront être utilisés pour répondre aux besoins futurs de la province.

Tyler Shandro précise toutefois que le gouvernement n’a pas encore pris de décision concernant la distribution d’une possible troisième dose.

Cette décision ne doit pas être prise par les fabricants de vaccins, mais par notre médecin hygiéniste en chef et notre comité consultatif sur la vaccination. La Dre Hinshaw continue d’examiner les études à ce sujet pour que nous puissions prendre une décision, dit-il.

Jusqu’à maintenant, 74,8 % des Albertains admissibles ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, et 60,2 % sont complètement immunisés.

L'Institut Angus Reid a réalisé le sondage cité dans cet article en ligne du 9 au 13 juillet 2021 auprès d'un échantillon non aléatoire de 2040 Canadiens adultes qui sont membres du Forum Angus Reid. Une marge d’erreur ne peut être calculée sur un échantillon non probabiliste comme celui-ci.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !