•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 300 foyers de la Haute-Côte-Nord auront Internet haute vitesse en 2022

Des câbles branchés dans une station réseau.

Le nombre exact de foyers qui n'ont pas accès à Internet haute vitesse dans la région doit être recensé par la compagnie Vidéotron (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

Environ 310 foyers de la MRC de La Haute-Côte-Nord auront accès à une connexion Internet haute vitesse en septembre 2022, grâce au financement que la compagnie Vidéotron recevra de Québec et d'Ottawa pour ses infrastructures dans la région.

Les Bergeronnes, Les Escoumins, Sacré-Coeur et Tadoussac sont les villages touchés par cette initiative.

Vidéotron est être en train de recenser le nombre exact de foyers dans ces secteurs qui n’ont pas accès à un service Internet haute vitesse.

Il sera ensuite possible de démarrer l’installation des équipements nécessaires à la connexion haute vitesse, qui totalise un investissement de près de 4,5 millions de dollars.

Sur cette somme, 4,2 millions de dollars seront offerts par les deux paliers gouvernementaux dans le cadre de l’Opération haute vitesse Canada-Québec.

Ce programme vise à assurer une couverture totale de 148 000 foyers dans la province, grâce à un investissement de 826,3 millions de dollars, divisé en parts égales par Ottawa et Québec.

Un investissement « nécessaire »

La préfète de la MRC de La Haute-Côte-Nord, Micheline Anctil, accueille favorablement l'annonce de ces investissements.

Améliorer la couverture Internet dans la région est primordial, selon elle, pour y attirer des familles.

C'est aussi attractif pour de nouveaux professionnels, de nouvelles entreprises, des citoyens aussi. Donc aujourd'hui on ne peut plus se passer de cet outil de développement. On accueille avec grand plaisir les investissements qui seront faits dans les mois à venir, explique Mme Anctil.

Littoral de la Haute-Côte-Nord.

La couverture Internet haute vitesse est parfois inégale dans la région, selon Mme Anctil (archives).

Photo : Radio-Canada / Alex Lévesque

Selon les deux paliers gouvernementaux qui ont financé le projet, ces investissements sont un élément clé du virage numérique de la province.

Qu'on soit jeune de corps ou de cœur, entrepreneur, aventurier, étudiant ou artiste, l'accès à des services d'Internet haute vitesse est essentiel, à cette ère numérique, pour créer et maintenir des liens, que ce soit avec nos familles et amis, avec des collaborateurs ou avec le reste du monde, a déclaré par voie de communiqué le ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Jonatan Julien.

La ministre fédérale du Revenu national, Diane Lebouthillier, a quant à elle soutenu qu’il s’agissait d’une excellente nouvelle pour la Côte-Nord.

La pandémie nous a démontré à quel point l'accès à Internet haute vitesse est devenu essentiel pour nos communautés, non seulement pour rapprocher virtuellement les gens, mais aussi pour le travail, les études et le commerce. Notre gouvernement comprend qu'il est urgent et vital de brancher les régions québécoises et canadiennes, a déclaré la ministre Lebouthillier par voie de communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !