•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un homme accusé d'agression sexuelle au camp de jour de Louiseville

La pataugeoire de Louiseville.

La pataugeoire de Louiseville.

Photo : Radio-Canada / Daniel Ricard

Radio-Canada

Un trentenaire a été accusé d’agression sexuelle et d’incitation à des contacts sexuels mercredi au palais de justice de Trois-Rivières. Les accusations sont liées à l’agression d'un enfant survenue la veille à la pataugeoire de Louiseville.

Maxime Legros-Crête a comparu en matinée au palais de justice de Trois-Rivières et une enquête policière est en cours.

Originaire de la MRC d’Autray, dans Lanaudière, l’accusé aurait des antécédents judiciaires en lien avec des crimes sexuels, selon la Sûreté du Québec (SQ).

La présumée agression se serait produite pendant les activités du camp de jour de la Ville de Louiseville. Une lettre a, par la suite, été envoyée aux parents pour les informer de la situation.

La présente lettre a pour but de vous informer qu’un incident a eu lieu hier au camp de jour de Louiseville dans le parc de la pataugeoire impliquant un mineur. Une intervention policière a été déployée et une arrestation a été effectuée, peut-on y lire.

La Ville de Louiseville s’est abstenue de commenter la situation, mais son maire, Yvon Deshaies, a toutefois mentionné que des mesures de sécurité ont été ajoutées dans le parc et à la pataugeoire située sur les terrains de l'aréna.

La sécurité des enfants est la priorité pour la Ville de Louiseville. Ainsi, l’ensemble des protocoles de sécurité a été examiné. Dorénavant, aucun enfant ne sera autorisé à se rendre seul aux toilettes de la pataugeoire et son accès sera interdit dès aujourd’hui pendant la période d’utilisation du camp de jour. Une toilette chimique sera installée directement sur le site de la pataugeoire et les animateurs redoubleront de vigilance pour renforcer la sécurité des enfants, a précisé l’administration.

Ce matin, une policière se trouvait à la pataugeoire.

Le suspect rapidement retrouvé

Mardi, le suspect a pris la fuite dans les instants qui ont suivi les faits qui lui sont reprochés.

Il a rapidement été retrouvé près de la route 138 grâce à une bonne description physique des témoins, alors qu'il se déplaçait à vélo.

Les policiers ont tenté d'interpeller cet individu-là, qui s'est enfui. Il y a eu poursuite à pied dans les rues de Louiseville. Finalement, le suspect a été arrêté dans le secteur de la 2e Avenue à Louiseville, raconte le sergent Jean-Raphaël Drolet, agent de communication à la Sûreté du Québec. 

Avec les informations de Julie Grenon

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.